Partager

Les 28 et 29 décembre, le bataillon tchadien de la MINUSMA et son détachement de liaison et d’appui (DLA) de la force SERVAL ont mis à jour deux importantes caches d’armes et de munitions situées à environ 150 km au sud-ouest de Tessalit.

Cette découverte qui a permis la destruction de 5,7 tonnes de nitrate d’ammonium et d’une quarantaine de grenades, porte un nouveau coup sévère aux ressources des groupes terroristes.

C’est en effet la deuxième plus importante découverte d’explosifs cette année au Mali.

Etablie le 1er juillet 2013, la MINUSMA a notamment pour rôle d’écarter les menaces et de prendre activement des dispositions afin d’empêcher le retour d’éléments armés en particulier dans le nord du pays.

Les Echos du 2 Janvier 2013