Partager

Me Mamadou Ismaël Konaté nous avait bien prévenus : « La justice qui renaît, cette justice est désormais aveugle… ». Et, visiblement, arbitraire pour condamner, en inventant à l’occasion des crimes de toutes pièces comme ont pu l’éprouver jeudi dernier la famille et les avocats du seul condamné dans le procès des manifestations pro-Ras Bath.

Me Abdramane Touré,  membre du collectif des avocats de la défense, a expliqué que « le seul qui a été condamné avec sursis a reconnu avoir été au tribunal pour soutenir Ras Bath. Cela veut dire quoi ? Cela veut dire que simplement il a été condamné parce qu’il a soutenu Ras Bath. Donc la question qu’on peut se poser maintenant est-ce que le fait de soutenir un leader jeune est une infraction ? ».

Pour sa part, en 2014, dans une interview au « Reporter », Me Mamadou Ismaël Konaté professait : « L’autorité, la meilleure, est celle qui s’appuie sur la loi et non sur l’arbitraire ». C’était au sortir du Campus international du Barreau de Paris, délocalisé à Bamako autour du thème « Reconstruire le Mali par le droit ».

Autre temps, autre discours, autre position, autre combat. En tout cas, accompagner désormais un ami au tribunal, participer à un meeting de soutien à IBK ou marcher avec l’opposition peut conduire tout droit à la condamnation. Et c’est vraiment ça « la nouvelle justice qui renaît » de Me Konaté ? Pouah !

DAK

L’Indicateur du Renouveau Du 29 Août 2016