Partager

La junte au pouvoir depuis le coup d’Etat du 23 décembre en Guinée a nommé mardi un civil, le banquier Kabiné Komara, comme Premier ministre juste avant de rencontrer les représentants de la communauté internationale pour les convaincre du bien-fondé de son action. Les syndicats à l’origine des grandes manifestations hostiles au président Lansana Conté en janvier-février 2007 avaient déjà proposé M. Komara au poste de Premier ministre. Agé d’une soixantaine d’années, M. Komara est peu connu du grand public en Guinée, pays qu’il a quitté il y a plus de 10 ans pour travailler à l’Afreximbank en Egypte. Il était attendu à Conakry mardi après-midi. Marié, trois enfants, il est réputé comme un homme de dossier et compétent. La junte a promis des élections en décembre 2010, soit à la fin du mandat du président Conté. Mais ce délai est jugé trop long par la communauté internationale. Le président Wade avait appelé vendredi la communauté internationale à « soutenir » la junte. Il s’agissait du 1er soutien exprimé officiellement aux putschistes par un dirigeant étranger. (Afp)