Partager

A Conakry, la junte au pouvoir depuis le coup d’Etat du 23 décembre a présenté le nouveau gouvernement. 27 ministres dont 3 femmes et 2 secrétaires d’Etat. Les militaires ont dix portefeuilles et occupent les postes-clés de la Défense, de la Sécurité, des Finances et de la Justice. Le capitaine Camara a présenté en même temps le programme de son gouvernement axé sur la lutte contre la corruption, la drogue, l’insécurité, les détournements des deniers publics. C’est un gouvernement composé essentiellement de cadres peu connus de grand public, issus à la fois de secteur privé et de secteur public. Faits marquants : l’absence des partis politiques et l’occupation des postes-clés de gouvernement par les militaires. Les colonels Siba Nolamou à la Justice et Korka Diallo au Commerce, Industrie et des PME, et le capitaine Mamadou Sandé aux Finances, achèvent de convaincre les plus sceptiques sur l’intention du Conseil national pour la démocratie et le développement à vouloir moraliser la vue publique. (Rfi)