Partager


L’artiste animateur, Boncana Maïga s’est mis à dos la jeunesse de Gao qui se dit être trahie par le maestro.

En effet, dans l’organisation du festival, l’AGNG a sollicité la collaboration de Boncana Maïga d’abord en tant que fils de la région mais aussi en tant que professionnel dans l’organisation d’évènements culturels.

Mais, les jeunes ont vite été déçus face aux conditions posées par le Maestro qui aurait demandé 10 millions pour la location des appareils de sonorisation.

« Où allons nous gagner 10 millions ? D’ailleurs on ne pouvait pas payer une telle somme pour quelque chose qu’on peut avoir à moins de 2 millions », a raconté un membre de l’AGNG.

Le ministre de la culture boude

Prévu pour être lancé sous sa présidence le ministre de la Culture Mohamed El Moctar n’a pas effectué le déplacement ni envoyé un représentant au Festival de Hanneye.

Les responsables de l’AGNG, disent ignorer les motifs de ce faux-bond alors que le ministre était dûment invité et il avait même demandé le report du festival initialement prévu le 19 avril à la date de sa convenance. Mais, « On a reporté à cause de lui, et par courtoisie, il aurait pu nous informer des raisons de son empêchement ».


A. W

22 Mai 2008