Partager

Malick et Salif sont meilleurs amis. Inséparables et insoucieux, les deux jeunes hommes ne vivent que pour deux choses: gagner de l’argent et le dépenser dans des soirées chics en compagnie des jolies nanas. Malgré leur situation sociale très aisée, les deux associés ne songent guère au mariage. Il leur arrivait même de sortir avec la même fille au même moment. Mais ça, c’était avant qu’ils ne fassent la rencontre de la belle Hawa…

« Si la beauté avait un visage, Hawa serait sa réincarnation. Son regard maléfique, sa peau rayonnante et son sourire merveilleux, lui donnent un charme à couper le souffle. C’est vrai j’avais connu des belles femmes, mais aucune d’entre elles n’arrivaient à la cheville de ma belle Hawa » raconte Malick avant de continuer « J’ai fait sa connaissance dans un bar haut de gamme à Bamako. Plus je m’approchais d’elle, plus je sentais mon Cœur battre pour cette belle inconnue. Pourtant je suis un grand macho. Alors j’ai pris mon courage à deux mains et je l’ai abordé. Nous avons échangé nos numéros de téléphone ce soir-là. Pour la première fois de ma vie, j’étais prêt à prendre une fille au sérieux. J’ai décidé que je ne parlerai pas de ma dulcinée à mon meilleur ami. Car je savais pertinemment qu’il pourrait tout faire foiré. J’ai donc eu une relation secrète avec Hawa. »

« Quand nous devions nous voir, je cherchais tous les moyens possibles pour me débarrasser de Salif. Et aller seul à mon rendez-vous.

Puisque je trainais de moins en moins avec Salif, il se doutait bien évidemment de quelque chose. Mais n’a pas insisté. »

« Cependant un soir, alors que je dinais tranquillement avec Hawa au restaurant, Salif est sorti de nulle part. Il s’est assis à la même table que nous. « Alors, on se cache des choses maintenant !! ? » dit-il d’un ton sarcastique et hilarant. Surpris, j’ai fait semblant d’être content de sa présence et je l’ai présenté à Hawa. Mais comme je m’y attendais, Salif a directement dragué Hawa sous mes yeux. Je ne sais pas quand ni comment mais ils ont échangé les contacts. La suite vous la connaissez…»

« Malgré moi, je partageais maintenant la go que j’aimais avec mon meilleur ami. Et on était tous les deux à fond pour la conquérir. Alors on la comblait de toutes sortes de cadeau inimaginables et coûteux comme les derniers iphones ou encore les deux voitures Corolas s que nous lui avions acheté.

C’était comme une sorte de compétition entre nous. On cherchait tous les deux à l’impressionner pour qu’elle fasse un choix. »

« De son côté, Hawa n’était pas du tout impressionnée par nos cadeaux. J’ai donc décidé de prendre les choses en main en lui proposant de l’épouser si elle quittait Salif. De plus, j’étais le premier à avoir fait sa connaissance. Donc j’estimais qu’elle allait accepter ma proposition. C’est là que j’ai découvert un tout autre visage de Hawa…

Elle m’a ri au nez ! Et m’a fait savoir que moi et mon ami n’étions que des clients de plus. Qu’elle comptait parmi ses gars des plus fortunés que nous. Et que jamais elle n’allait se marier avec un de nous. »

Choqué et dévasté par les propos de Hawa, j’ai renoncé à elle ce jour-là. Sans rien dire à mon ami. Qu’elle a elle-même fini par larguer. »

« Depuis cette mauvaise expérience, mon ami et moi nous sommes promis de ne plus jamais draguer la même fille. Mieux, nous avons abandonné cette vie de Don Juan pour nous consacrer aux affaires. Même s’il m’arrive toujours de penser à Hawa… » confie  Malick

Soumba Diabaté

@Afribone