Partager

Plus heureux aujourd’hui que le chef de la brigade de la Gendarmerie nationale de Faladiè, M. Idias Ag Imick, tu meurs. En effet, la Gendarmerie de Faladié vient de réaliser une saisie spectaculaire dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 mai derrière la mosquée de Banankabougou en Commune VI du District de Bamako.

Environ deux tonnes, ce produit était destiné au marché de Bamako et environs. C’est suite à un recoupement d’informations que les responsables de la brigade ont pu saisir ce produit avant qu’il n’atteigne sa destination. Sous la houlette du CB, M. Idias Ag Imick, son adjoint, M. Adama Mariko a mené avec efficacité et satisfaction la mission confiée.


Un recoupement d’informations

Avec son expérience et son savoir-faire dans le domaine des recherches et des enquêtes, Adama Mariko n’a pas pris du temps à conclure cette affaire à la grande satisfaction de son chef hiéarchique. Les drogues étaient cachées à l’intérieur d’un camion benne de 16 roues d’immatriculation sénégalaise de M. Lamine Cissé dit Chiom, transporteur sénégalais avec résidence au Sénégal .

C’est à la suite d’une information recueillie dont j’ai fait le compte rendu au CB que j’ai tout de suite effectué le déplacement à l’endroit où se trouvait le camion benne garé à Banankabougou. A première vue, c’est un camion benne vide après déchargement, d’une cargaison de ciment, dont il y avait d’ailleurs des traces sur la bache à l’intérieur.


Mais ce n’était qu’un truc bien préparé, car il y avait un trou à l’intérieur du véhicule où étaient entassés les briques de chanvre indien couvertes par des planches de bois bien conçues.

Vers 21 heures dans la nuit du 23 mai, quand je rentrais, j’ai trouvé le camion benne vide avec des traces de ciment à l’intérieur, mais le hic était que les autres parties de l’engin étaient conçues en fer, mais l’intérieur était en bois.

J’ai tout de suite ordonné qu’on enlève la planche pour voir l’intérieur”, nous a confié l’ACB, M. Adama Mariko avec un ton de satisfaction.

C’est avec la lumière de son téléphone portable que les marchandises sous les planches ont été découvertes et aussitôt le camion benne a été défait de tous les bois de son intérieur. “J’ai alors appelé du renfort pour venir débarquer les marchandises et les amener à la brigade. Nous n’avons trouvé personne dans l’engin, mais les enquêtes se poursuivent. Ensuite, je l’ai fait garder par des agents jusqu’au lendemain”.

Toute cette mission a été menée à bout en compagnie de l’adjoint du Commandant de brigade de Sikasso, l’adjudant Kafa Jacob Dao en stage BA2 dans la gendarmerie de Faladié. M. Kafa Jacob Dao a martelé : “J’ai été très heureux de collaborer à cette saisie, car la gendarmerie reste nationale et j’en suis fier. Nous demandons à la population une collaboration franche pour nous faciliter le travail”.

Moussa KONDO

(Stagiaire)

26 Mai 2008