Partager

Le président gambien Yahya Jammeh a annoncé dimanche que son pays interdira à partir de 2016 l’importation de riz, céréale prisée des Gambiens, en estimant que cette mesure aidera à promouvoir les productions locales. Il s’exprimait lors d’un meeting ayant rassemblé des milliers de personnes à Basse (environ 260 km de Banjul), dans le cadre de rencontres avec des paysans qu’il organise chaque année à l’approche de la saison des pluies pour, officiellement, s’enquérir de leurs difficultés sur le terrain.L’agriculture représente 26% du Produit intérieur brut (PIB) du pays, et emploie trois quarts de la population active. Cette annonce du président gambien intervient une dizaine de jours après l’interdiction de l’importation de cuisses de poulet congelées.Cette mesure a elle-même été prise quelques jours après l’expulsion d’un riche homme d’affaires libanais, Hussein Tajudeen, propriétaire de la plus grande chaîne de supermarchés de Gambie (Kairaba) et principal importateur de riz et de farine via une de ses sociétés (Tajco). M. Tajudeen, qui résidait depuis 15 ans en Gambie et fut un proche du président Jammeh, est accusé d’être impliqué dans la vente d’aliments périmés, dont la plupart étaient conservés dans ses magasins « au cours des sept derniers mois »,nous a affirmé un enquêteur gouvernemental. AFP.