Partager

La remise, hier au ministre de la Défense et des Anciens Combattants des clefs de 12 véhicules de marque Land-rover par l’ambassadeur de France au Mali, contribuera à renforcer les capacités opérationnelles de nos forces de sécurité.

Face à une situation sécuritaire en dégradation qui n’affecte pas le seul Mali et dont la puissance des effets reste difficile à évaluer, il s’avère indispensable de renforcer les capacités opérationnelles des forces armées.

C’est pour concrétiser cette vision que lors de l’entretien qu’ils ont eu en octobre dernier, les présidents Amadou Toumani Touré du Mali et Nicolas Sarkozy de la France sont convenus du principe d’une aide ponctuelle que la France s’est engagée à apporter aux forces armées maliennes en matière de mobilité terrestre pour faire face aux défis qui se posent.

Un peu moins de six mois après la rencontre de l’Elysée, la France vient d’honorer son engagement avec la remise officielle hier matin, par les autorités françaises de 12 véhicules tout terrain à l’Armée malienne. Cette assistance traduit à la fois la fidélité de la France à ses engagements mais aussi la grande sollicitude de ses plus hautes autorités à l’endroit de notre pays.

Cet équipement moderne adapté aux réalités topographiques de notre pays est destiné à renforcer les capacités opérationnelles de nos forces armées. Présidant la cérémonie de remise symbolique des clefs dans la cour de son département, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Natié Pléa, dira que « la coopération française de par sa constance et son ampleur occupera toujours une place de choix liée à la fois à son originalité et à son efficacité ».

Le ministre Pléa s’est également appesanti sur les trois aspects de cette coopération qui tiennent notamment à l’abnégation des hommes qui en sont les acteurs, l’allocation de ressources pour l’acquisition de matériel et les cessions dites de défense particulièrement attendues pendant les situations d’urgence. Il a assuré le donateur qu’un bon usage sera fait des véhicules.

Dans le même ordre d’idée, l’ambassadeur de France au Mali, S.E. Michel Reverand de Menthon, a rappelé les actions permanentes de la coopération militaire française. Il en est ainsi de la présence des coopérants techniques intégrés au corps enseignant des centres écoles de Koulikoro et de Faladié, l’appui apporté à l’armée de l’air à travers l’escadron d’aviation légère d’observation, l’établissement de réparation et de reconstruction du matériel roulant.

Les douze véhicules seront dans les jours à venir, repartis entre différentes localités de notre pays. Ce qui favorisera une mobilité plus grande sur le terrain de nos forces de sécurité.

Mohamed Daou

12 mars 2008.