Partager


Du mobilier informatique pour 3 millions de FCFA à l’AGETIC et des habits pour les enfants déshérités

La Fondation Orange a procédé, le jeudi 22 et le vendredi 23 mai, à la remise d’un important lot de vêtements aux associations SOS enfants et du matériel mobilier à trois IFM (Institut de formation des maîtres) et à dix groupes scolaires.

C’était sous la présidence de la directrice de Communication qui avait à ses côtés, Mme Coulibaly Adiaratou Camara.

Dans son allocution, la Directrice de la Communication, Mme Sangaré Koumba Kéïta, a tout d’abord remercié le personnel de Orange pour son élan de générosité. Un élan qui s’est également manifesté à travers l’achat des vêtements pour les enfants déshérités.

Elle a, ensuite, déclaré que «lors de nos visites dans les structures bénéficiaires, nous avions fait le constat que les enfants ont besoin de vêtements».

Pour sa part, Mme Gakou Aissata Diao, Secrétaire général de l’Amaldeme, a vivement remercié la Fondation avant de déclarer que «celle-ci est l’amie de l’Amaldème».

Le vendredi 23 mai, Mme Coulibaly Adiaratou Camara a procédé, au nom de la Fondation, à la remise de 80 tables informatiques, 80 chaises d’une valeur totale de 3 000 000 FCFA à trois IFM de Bamako , Sikasso et Sévaré et à dix groupes scolaires de Bamako, Sikasso et Mopti.

C’était en présence du Conseiller technique du ministère de la Communication, Mamadou Yam Diallo, du Directeur général de l’Agetic, Sidaly Moulaye Haidara et du chef de service de la Fondation Orange.

Le Directeur général de l’Agetic a déclaré que «les mobiliers vont servir à équiper des cyber- café de trois IFM et dix groupes scolaires, nous allons procéder à leur acheminement».

Mme Coulibaly Adiaratou Camara a souligné que «son département œuvre pour la santé l’éducation et la culture. Ces équipements permettront à rendre accessible les NTIC à la population».

La fondation Orange -Mali est un organisme qui œuvre dans le secteur de santé, l’éducation et la culture. C’est ainsi qu’elle a noué des partenariats fructueux avec d’autres organisations oeuvrant dans le secteur de l’humanitaire, pour accroître sa capacité d’action.


Samba TRAORE

Stagiaire

28 Mai 2008