Partager

Incendie du camp des déplacés de Faladié : La fondation orange offre des vivres d’une valeur de 15 millions aux sinistrés

La fondation orange Mali a décidé de voler au secours des sinistrés de l’incendie meurtrière qui a ravagé le camp des déplacés du centre du pays à Faladié. Elle a offert 35 tonnes de vivres constitué de riz, de mil, de sucre, 100 bidons d’huile et 300 cartons au ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté pour la prise en charge des sinistrés. C’était le mardi 19 Mai 2020 dans la cour UATT en face du lycée la chaine grise dans la cité Unicef en présence du ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté Hamadoun Konaté ainsi que la présidente de la fondation Orange Mme Coulibaly Awa Diallo.

Selon la présidente de la fondation orange Mme Coulibaly Awa Diallo, la fondation orange s’est toujours dévouée à appuyer les couches les plus vulnérables du Mali et que ce don est une suite logique afin d’atténuer la souffrance des sinistrés de l’incendie. Elle a dévoilé que le don est constitué de 35 tonnes de vivres constitué de riz, de mil, de sucre, 100 bidons d’huile et 300 cartons. La fondation a également apporté un appui alimentaire aux centres de prises en charge d’enfant orphelins et démunis, à des associations caritatives ainsi qu’au Samu social pour un budget de 14 millions de FCFA, explique la présidente de la fondation orange.

Selon elle, sa fondation a distribué plus de 55 tonnes de vivres à des populations en situation de précarité pour un budget de 30 millions de FCFA. Le ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté a remercié la fondation orange pour son geste qui à ses dires contribuera significativement à apaiser la souffrance des sinistrés. Le ministre Konaté a rappelé que le gouvernement du Mali, en partenariat avec les associations Ginna Dogon et Taputal pulaku, sont à pied d’œuvre afin de reloger les sinistrés dans un camp à Sanakoroba.

———————

Lutte contre la pandémie du Coronavirus au Mali


Le MJPDD pulvérise Dravéla Bolibana pour protéger la population

Dans le cadre de ses activités pour le bien-être de la population malienne, notamment celle de Dravéla Bolibana, le Mouvement des Jeunes Patriotes pour la Démocratie et le Développement (MJPDD, a procédé, le 21 mai 2020, à la pulvérisation des concessions de Dravela Bolibana contre la Coronavirus, pandémie présente au Mali depuis des semaines. Cet acte, selon le président du MJPDD, Idrissa Traoré, fait partie de leur programme quotidien. Car, dit-il, chaque année, nous faisons de curage de caniveaux, des balayages du quartier. Mais cette année, avec la Covid-19, explique Idrissa Traoré, nous avons essayé d’apporter notre pierre dans cette lutte contre la COVID-19. C’est pour cette raison, souligne le président Traoré, nous avons décidé de faire la pulvérisation du quartier de Dravela Bolibana. Cela, pour éviter la contamination du quartier et de la population par rapport à ce virus. Bref, protéger notre population contre tout mal qui peut venir d’un autre côté, afin d’avoir une population saine. Cette activité du MJPDD envers la population de Dravéla Bolibana, est faite sur fond propre du mouvement. Par ailleurs, Idrissa Traoré s’est dit ému d’avoir le soutien, l’accompagnement des autorités coutumières, religieuses, des femmes, jeunes, associations ou regroupements, pour donner plus de visibilité à leurs actions. Cette activité, rassure Idrissa Traoré ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Le mouvement, dit-il, est déjà dans certains quartiers de la Commune III de Bamako.

—————————

Pour lutter contre la pandémie du Coronavirus


La SOMAGEP-SA offre des kits sanitaires aux veuves des militaires

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Coronavirus, la SOMAGEP-SA a offert, le jeudi 14 mai 2020, une centaine de kits de lavage des mains, de cartons de savon, de 3000 masques lavables et de 400 flacons de solutions hydro alcooliques aux veuves des militaires tombés sur le champ de l’honneur. La cérémonie symbolique de remise de don a eu lieu à la Direction générale de la SOMAGEP-SA en présence de son président du conseil d’administration, Pr. Younouss Hamèye Dicko, de la directrice du service social des armées, Colonel Major, Samaké Mariam Dembélé, du représentant du ministère de l’Énergie et de l’Eau et des représentants des familles bénéficiaires. Selon le président du conseil d’administration de la SOMAGEP-SA, Pr. Younouss Hamèye Dicko, sa structure dont la vocation est de produire et de distribuer de l’eau potable, dans le cadre de sa politique de Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), a décidé de faire don d’une centaine de kits de lavage des mains, de cartons de savon, de 3000 masques lavables et de 400 flacons de solutions hydro alcooliques, fabriqués par la société elle-même, dans son laboratoire moderne de contrôle de la qualité de l’eau. Il a aussi rappelé que cette solution hydro alcoolique fabriquée par la SOMAGEP-SA a obtenu le certificat de conformité du Laboratoire national de la santé du ministère de la Santé et des Affaires Sociales.

Pour lui, ce don est destiné aux veuves des militaires tombés sur le champ de l’honneur en servant avec loyauté de la patrie. Toute chose qui témoigne de la compassion et de la solidarité de la SOMAGEP-SA à l’endroit des forces armées et de sécurité, en général et des familles endeuillées, en particulier. Pour sa part, la présidente des veuves des militaires et la porte-parole des bénéficiaires, Mme Traoré Mariam Koné a remercié le donateur pour son humanisme qui signifie que les familles des militaires tombés sur le champ de l’honneur ne sont pas oubliées par la SOMAGEP-SA. Pour elle, un bon usage sera fait de ces produits sanitaires pour freiner la propagation du virus.

Le Républicain du 29 Mai 2020