Partager

Abdoulaye Diallo est du genre malheureux en amour. Après un premier mariage qui a duré deux ans, malgré tous ses efforts pour sauver son foyer, il s’était juré de ne plus convoler. Mais, juste un an après ce divorce, il va s’enticher d’une belle jeune fille qu’il croisait tous les matins.


Cette fille, Oumou Konaté, était étudiante. Après les premiers contacts, elle expliquera sa situation à Abdoulaye Diallo qu’elle est originaire d’un petit village de la région de Ségou, qu’elle est venue poursuivre ses études, sans moyens. Ayant accepté d’épouser Abdoulaye Diallo, celui-ci la prendra en charge totalement. Il payera mensuellement la chambre qu’elle louait, et finira même par lui payer une moto.


Les deux vivaient presque maritalement. Mais, chaque fois qu’Abdoulaye Diallo voulait présenter Oumou à ses parents, celle-ci repoussait l’échéance, trouvait des prétextes pour fausser le rendez-vous. Qu’à cela ne tienne; Abdoulaye Diallo était heureux.


Cependant, la chute sera brutale pour lui. En causant un jour avec une cousine à lui, Abdoulaye Diallo sortira son téléphone pour lui montrer fièrement « sa coépouse ». Mal lui en pris : « tu blagues ! Je la connais ! C’est Oumou, la grande sœur de ma copine. Elle est mariée, mère de 3 enfants ».


Oumou est la femme d’un moniteur d’agriculture qui a juste consenti des sacrifices pour la laisser poursuivre ses études. Et Abdoulaye Diallo a été la victime qu’elle a plumée. Depuis, la belle Oumou a même déménagé.


Soumba Diabaté

@Afribone