Partager

Frappées de plein fouet par la sécheresse et la flambée des prix des denrées de base, plus de 14 millions de personnes sont menacées de graves pénuries alimentaires en Afrique de l’Est, victime d’un « mélange mortel » de calamités, s’alarment les humanitaires. « Un mélange mortel de sécheresse, de conflits qui prennent de l’ampleur, d’augmentation des prix des produits alimentaires et de l’énergie, de maladies et de grande pauvreté pousse les enfants et leurs familles au bord du désastre« , a averti l’ONU. Entre 9 et 13 millions de personnes « ont un besoin urgent d’assistance humanitaire » en Afrique de l’Est, a renchéri Oxfam. « La hausse astronomique des prix alimentaires risque de plonger des millions de personnes dans une famine grave« . Au total, 14,6 millions de personnes sont menacées par un « désastre » si les donateurs ne se mobilisent pas très rapidement.