Partager

La présidence gabonaise a précisé mardi à l’AFP que le chiffre de la croissance au Gabon en 2010 devrait avoisiner les 5%, comme annoncé par le président gabonais Ali Bongo lors de son discours à la nation samedi.
« La croissance sera bien de 5% environ et non de 7%« , comme l’ont compris plusieurs médias dont l’AFP, a affirmé à l’AFP un conseiller de la présidence.
Samedi, dans son discours à la nation, le président gabonais avait souligné que le pays était « sur la bonne voie » rappelant que la croissance au Gabon avait été négative en 2009.
Il avait aussi mis l’accent sur l’effort fait pour régler la dette intérieure du pays. « Au niveau du budget de l’Etat, plus de 600 milliards de FCFA (915 millions d’euros) ont été réglés pour éponger la dette intérieure. Il faut considérer qu’une politique active de paiement des arriérés de l’Etat a été mise en place afin de relancer l’activité économique nationale et soutenir un niveau d’emploi porteur de croissance« , avait indiqué M. Bongo, justifiant le recours à l’emprunt. AFP