Partager

Mardi, la cérémonie d’inauguration d’un bureau d’assistance juridique et judiciaire pour les femmes, les enfants et les personnes démunies, ouvert par l’association « Clinique juridique Dèmè so, a eu lieu sous la présidence du président du Tribunal de première instance de la Commune III du district de Bamako.

Etaient également présents, le coordinateur national de Dèmè-So Ibrahima Koureïssi, la coordinatrice du PACMO-PRODEJ Souzane Laberge, et le coordinateur de la Cellule d’appui du PRODEJ Yoro Diallo.

Orienter, soutenir les justiciables et engager des avocats en cas de besoin, représentent les principaux objectifs visés par ce bureau.

Ce nouveau bureau est le fruit d’une longue coopération entre la Clinique judiciaire ODEF-Dèmè-So du Mali et le Programme d’appui canadien à la mise en œuvre du Programme décennal de développement de la justice (PACMO-PRODEJ).

Son inauguration vient à la suite d’une formation de greffiers et secrétaires de greffe et parquet et la production d’un cahier du participant et du guide de formation.

Tous les citoyens doivent être en mesure de s’exprimer devant un tribunal en cas de besoin, pour se défendre.

Grâce à ce bureau, un large accès à tout le service public de la justice sera désormais possible.

Le bureau va être animé par un permanent et des greffiers et offrira aux justiciables en général, précisément aux femmes, aux enfants et aux démunis, un accès plus facile à la justice.

L’ouverture d’un bureau d’assistance juridique et judiciaire au sein du Tribunal de première instance de la Commune III de Bamako, est une action qui rehausse l’image de marque de notre justice et contribuera à améliorer la qualité de ses prestations, a estimé le coordinateur de la cellule d’appui au PRODEJ.

02 février 2007.