Partager

La cantine de Tienfala a permis la baisse du taux d’abandon des élèves de la commune

James Morris directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondial (PAM), vient d’effectuer une visite de cinq jours dans notre pays.

Vérifier sur le terrain les réalisations de son organisation et s’imprégner de l’état de cette coopération avec notre pays, représentaient les objectifs de la visite de Mr Morris au Mali.

Le PAM, organisme des Nations Unies, intervient également dans les domaines de développement comme l’éducation, l’agriculture, la formation, l’industrie, l’eau, la mise en valeur des ressources naturelles, ainsi que dans les opérations d’urgence.

Dimanche, une délégation, comprenant le ministre de l’éducation Mohamed Lamine Traoré, James Morris, représentants résidants au Mali du PAM, de l’UNESCO et de l’UNICEF, a effectué une visite à Tienfala, situé à 20 km de Bamako.

A Tienfala, la cantine scolaire a été ouverte en février 2005, grâce à la coopération entre le Mali, l’Unesco, le Pam et l’Unicef.
Elle offre deux repas par jour avec une alimentation de qualité et une bonne hygiène.

Grâce à cette cantine, les abandons scolaires se sont faits moins fréquents et a même permis de rehausser le taux de fréquentation d’une école handicapée par l’éloignement de certains villages.

Actuellement, la commune compte 469 élèves dont 258 filles en premier cycle.
Pour l’année scolaire 2004-2005, Tienfala a enregistré 98% de réussite au DEF et 62% au CEP.

La cantine de Tienfala pour le ministre de l’éducation, reste un bel exemple de coopération en faveur des enfants qui bénéficient ainsi de conditions meilleures pour apprendre.

L’éducation, la santé et l’hygiène font partie des droits fondamentaux de l’enfant.
Donc, il est normal que le PAM, épaule les pouvoirs publics pour préparer l’avenir de ceux qui feront celui du pays, a estimé Mr Morris.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération entre le Mali et le système des Nations Unies pour la période 2003-2007, la signature d’un protocole d’accord entre le PAM, l’UNESCO et l’UNICEF pour une collaboration en faveur des enfants de Tienfala a eu lieu.

Engagement a été pris par les signataires, de mettre en commun leurs efforts pour l’épanouissement des enfants avec des actions axées sur la réalisation de cantines scolaires, la formation, santé, hygiène et éducation.

30 novembre 2005.