Partager


Alpha Oumar Konaré veut-il entrer à la CAF ?


Invité par le président du Ghana, John Kuffuor, lors de la cérémonie d’ouverture de la 26e Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) le désormais ex-président de la Commission de l’Union africaine, Alpha Oumar Konaré, a assisté dimanche,10 février, à la finale qui a opposé l’Egypte au Cameroun.

L’ex-président du Mali était aux côtés du président de la Confédération Africaine de Football, le Camerounais, Issa Hayatou et d’autres personnalités du monde sportif. Selon les observateurs avertis, la présence d’Alpha s’explique par le fait que John Kuffuor assure le poste de président de l’Union africaine.

D’autres mauvaises langages pensent qu’Alpha veut tout simplement entrer dans le monde du football africain. Pour faire quoi ?

CAF : le rêve brisé de Jacques Anouma

Le rêve du président de la Fédération ivoirienne de football, Jacques Anouma, a été brisé. C’est vrai ! Son objectif, au cours de la 26e Coupe d’Afrique des Nations, était tout simplement de ramener la coupe à Abidjan.
Malheureusement, les Eléphants de Côte d’Ivoire sont sortis par la petite porte. Même s’ils ont été classés 4e en Afrique. Ce qui est important, c’est qu’en deux matches seulement, Didier Drogba et ses coéquipiers ont pris huit buts (4 buts à 1 face à l’Egypte et 4 buts à 2 face au Ghana). D’après nos sources, il semblerait que Jacques Anouma comptait sur la coupe pour lancer sa campagne contre Issa Hayatou à la présidence de la Confédération africaine de football.
Car, le mandat du Camerounais prendra fin en 2009. Qui plus est, il a été choisi par la Fédération internationale de football pour présider le Comité d’organisation de la Coupe du monde que l’Afrique s’apprête à accueillir, en 2010, en Afrique du Sud. C’est pour toutes ces raisons que l’élimination des Eléphants de la Côte d’Ivoire a créé un préjudice énorme à Anouma. Ce que ce dernier oublie, c’est que le football se joue sur le terrain. N’avait-t-il pas déclaré, dans une interview dans un journal ivoirien que « seul Dieu peut arrêter la Côte d’Ivoire« .

Rigobert Song tirera-t-il sa révérence ?

Le défenseur central des Lions indomptables du Cameroun, Rigobert Song, a, semble-t-il, joué sa dernière Coupe d’Afrique des Nations, dimanche 10 février, au Stade d’Accra. Malheureusement, ce match qui a opposé l’Egypte au Cameroun a été fatal pour lui. Puisque le but marqué par Abou Treka à quelques minutes de la fin du match est bien sa faute. Quoi qu’il en soit, le capitaine des Lions indomptables a déjà fait ses preuves. Il en est à sa septième CAN. Il a joué plus de 30 matches comme titulaire et il n’a pris que deux cartons jaunes pendant sept CAN.

Un record de 99 buts

Décidément, la 26e Coupe d’Afrique des Nations a été la CAN des attaquants puisque le record de buts a été battu. 99 buts ont été marqués en 32 matches, soit plus de 3 buts par match. Ce qui n’avait jamais été enregistré dans l’histoire de ce grand rendez-vous du football africain auparavant. Le dernier record de buts avait été enregistré lors de la CAN 98 au Burkina Faso avec 93 buts.

Pour l’édition 2008 au Ghana, 70 buts ont été marqués au premier tour en matches de poule, 16 buts en quarts de finale contre 5 à la demi-finale et 6 buts ont été marqués lors du match de troisième place qui a vu la victoire des Blacks Stars sur les Eléphants de Côte d’Ivoire sur le score de 4 buts à 2. Un seul but a été marqué en finale opposant les Pharaons d’Egypte au détriment des Lions Indomptables du Cameroun. L’unique but du match est l’œuvre de Abou Treka à la 77e minute.

Précisons que l’attaquant des Lions indomptables du Cameroun et du FC Barcelone, Samuel Eto’o, a été sacré meilleur buteur du tournoi avec 5 buts.

L’Indépendant du 12 février 2008.