Partager

Lors de la deuxième édition du Forum international » Afrique développement » organisée par le Groupe Attijariwafa Bank, les 8 et 9 novembre 2012 à Casablanca, la société Houd investissement a reçu le trophée de la coopération sud-sud. Le certificat dudit trophée a été remis, le samedi 15 juin dernier, au cours d’un déjeuner, au Grand Hôtel. C’est l’Administrateur Directeur Général de la BIM s.a Groupe Attijariwafa Bank, Abdelahad Kettani qui a remis le précieux document au PDG de Houd investissement, M. Houd Baby. C’était en présence des ministres de l’Economie et des finances, Tiéna Coulibaly, du Budget, Marimpa Samoura, de l’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri ainsi que de nombreux opérateurs économiques clients de la banque et des agents de la BIM-s.a.

En deux éditions déjà, le Forum Afrique développement de Casablanca s’impose comme l’un des plus grands rendez-vous du monde des affaires africain. C’est un haut-lieu de networking et d’échanges pour les clients d’Attijariwafa bank, qui donne ainsi une occasion propice aux investisseurs et opérateurs économiques de s’appuyer sur un groupe bancaire de référence pour sécuriser, conseiller, accompagner et financier leurs initiatives sur le continent.

La deuxième édition, qui a largement dépassé les prévisions en terme de participants et d’échanges, a regroupé plus de 1300 personnalités venues de 12 pays. Au cours de ce forum, un concours est organisé entre les meilleures entreprises qui se sont distinguées par leur contribution au développement des échanges intra-africains. Ces entreprises partenaires du groupe bancaire sont choisies à l’insu même des opérateurs économiques, mais sur proposition de différentes filiales de Attijawafa Bank. Les trophées sont décernés par un jury composé des présidents des organisations patronales des pays participants. Ainsi, c’est le groupe Houd investissement dont le patron est Houd Baby, qui a remporté le prix de la coopération sud-sud. Il succède ainsi au groupe Azalaï, distingué lors de la première édition.

La présente cérémonie visait donc à lui remettre le certificat de ce trophée qui récompense le mérite de Houd investissement, un puissant groupe qui intervient dans le gaz, l’hôtellerie, l’immobilier et l’agro-alimentaire à travers la Sahélienne de transformation des céréales (STC-SA) dont le nom commercial est groupe Sahel. Ce groupe a démarré ses activités en 2011 à travers les Moulins du Sahel pour développer la filière agro-industrie au Mali et dans l’UEMOA.

A ce jour, le portefeuille d’affaires des réalisations et des projets de STC-SA se présente comme suit : deux entreprises en fonctionnement (MDS Mali) et en cours de finalisation et les Grands Moulins du Ténéré (GMT) au Niger ; deux projets d’entreprise identifiés dont toutes les études de faisabilité sont déjà faites, les sociétés opérationnelles sont créées en capital minimum (MDS Burkina et MDSS Bissau). Ainsi, le coût du programme global des investissements envisagés pour l’ensemble de ces projets à réaliser est estimé à 11 milliards de FCFA entre 2011 et 2015.

Situé dans la zone industrielle de Banancoro, » Les Moulins du Sahel » a nécessité un investissement de 7 milliards de FCFA. L’usine exploite deux moulins à blé d’une capacité de production totale de 240 tonnes par jour, un moulin à maïs et mil avec une production de 120 tonnes par jour, une station de fortification de la farine et une production d’aliment bétail et volaille.

Trois grands projets de Houd financés par la BIM s.a

La BIM s.a, filiale malienne de Attijariwafa Bank, a accordé sa confiance à Houd investissement à travers le financement partiel des deux moulins à blé, le financement partiel d’un immeuble à l’ACI 2000 et aussi le financement partiel de l’exploitation de SIGAZ Mali.

Avant de remettre le certificat à Houd Baby, l’Administrateur Directeur Général de la BIM s.a, Abdelahad Kettani a rappelé que le Forum de Casa est un choix délibéré de son Groupe pour l’intégration économique africaine car le continent possède des atouts pour poser les jalons de son développement socioéconomique. Il n’a pas toujours besoin d’attendre des compétences venues d’ailleurs pour cela. Il a félicité les opérateurs économiques maliens et le ministre de l’Economie et des finances qui s’était fait représenter au Forum par le ministre délégué chargé du Budget. Il a aussi souligné qu’un autre opérateur économique malien, dont l’activité est domiciliée au Congo, Djigué Fousseini, fils de Amadou Djigué, était aussi parmi les finalistes. Très heureux de recevoir ce certificat, le PDG de Houd investissement, Houd Baby a félicité le Groupe Attijariwafa Bank pour l’idée d’un forum pour favoriser l’intégration régionale créatrice de richesses pour tous. « Ce rôle de catalyseur entre les acteurs économiques du continent doit être soutenu et encouragé » a-t-il ajouté.

Toutefois, M. Baby a tenu à préciser au Groupe Attijariwafa Bank que » la question du financement des investissements en général et le financement des fonds propres restent encore posée au Mali et dans toute la sous-région et que les investisseurs attendent toujours des solutions plus adéquates « . Avant de terminer, il a encouragé les sociétés maliennes à participer aux prochaines éditions du Forum à Casablanca afin de porter plus haut le flambeau du secteur privé malien.

Attijariwafa Bank : un mastodonte bancaire au service du secteur privé africain

« Attijariwafa Bank a fait le pari de l’Afrique. En quelques années, d’un Groupe domestique leader au Maroc, il est devenu un groupe multinational à vocation panafricaine. Cet effort de déploiement à travers des banques de plein exercice, acteurs de référence de leur marché, s’articule autour d’une organisation orientée » CLIENT « , d’un réseau de proximité et d’une offre innovante, compétitive et adaptée aux spécificités des marchés où il opère. Notre ambition est de parachever la couverture des trois zones cibles au Maghreb, en Afrique de l’ouest et en Afrique centrale, en facilitant l’accès de nos partenaires aux énormes potentialités d’un marché de 220 millions de consommateurs « . Tels sont les vœux exprimés par le PDG du Groupe Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani.

Elue en 2012 meilleure banque du Maroc, Attijariwafa Bank est présent dans 22 pays dont 11 africains (hors Maroc). En fin décembre 2012, le Groupe avait un produit net bancaire de 17 milliards MAD, un résultat net part du groupe de 4,5 milliards MAD, des fonds propres consolidés de 35,4 milliards de MAD et un total bilan consolidé de 368, 3 milliards de MAD (NB : un dirham marocain équivaut à 60 FCFA). A la même date, le groupe compte un réseau de 2 882 agences soit 530 de plus qu’en 2011, plus de 6,2 millions de clients pour un effectif de 15 289 collaborateurs.

Le Groupe Attijariwafa Bank se positionne désormais comme le leader dans la zone UEMOA avec six implantations reparties dans cinq pays (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée-Bissau). Au Mali, la BIM s.a groupe Attijariwafa Bank est un acteur de référence du marché avec 12,7% de PDM dépôts, 79 points de vente dont 70 agences et 9 bureaux pour 162 000 clients servis par 404 collaborateurs. La BIM s.a est la première banque à réseau du pays et également la première banque des Maliens de l’extérieur.

Le ministre et l’Ambassadeur saluent le modèle de coopération

L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par la présence très remarquée des ministres de l’Economie et des Finances, Tiéna Coulibaly et son homologue du Budget, Marimpa Samoura et aussi de l’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri. Ce dernier s’est félicité du niveau de coopération économique et politique entre les deux pays. Il a salué toute la vitalité de cette coopération qui honore les premiers responsables des deux pays et qui est un exemple de coopération sud-sud à renforcer.

De même, le ministre de l’Economie et des finances a salué cette coopération gagnant-gagnant. Pour Tiéna Coulibaly, ce trophée est un espoir pour notre pays qui traverse des moments difficiles. Il encourage cependant le gouvernement à poursuivre et à redoubler son appui aux entreprises par la relance des activités économiques.

Youssouf CAMARA

18 Juin 2013.