Partager

Ces nouveaux ambassadeurs ont présenté successivement leurs lettres de créance au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, hier dans la salle des Banquets du palais de Koulouba.
Il s’agit de Chikezie Ogbonna Nwachukwu de la République fédérale du Nigeria, Inger Kristina Kühnel de la Suède, Napoléon Abdulai de la République du Ghana et Stefano Antonio Dejak d’Italie. L’ambassadeur du Nigeria au Mali est un gestionnaire, détenteur d’un diplôme supérieur en comptabilité.

Il a obtenu plusieurs certificats notamment en gestion de conflits, relations internationales et a aussi effectué le service national des jeunes de son pays. Agé de 54 ans, marié et père de trois enfants, Chikezie Ogbonna Nwachukwu a derrière lui une carrière de 25 ans en diplomatie. Il parle l’anglais et le français.

Chikezie Ogbonna Nwachukwu du Nigeria
Chikezie Ogbonna Nwachukwu du Nigeria

L’ambassadrice de Suède au Mali est titulaire d’un master des sciences en administration des affaires internationales avec orientation française. Inger Kristina Kühnel est l’ambassadrice de Suède au Mali, au Niger et en Mauritanie. Employée du ministère des Affaires étrangères, elle a occupé plusieurs postes dudit département avant de représenter son pays dans des instances internationales. De 2017 à 2021, la diplomate suédoise a été conseillère au département de la politique étrangère et de sécurité (Représentation permanente de la Suède auprès de l’Union européenne à Bruxelles).

Auparavant, elle a dirigé la section de la coopération au développement et a été cheffe de mission adjointe à l’ambassade de Suède à Phnom Penh (Cambodge). Inger Kristina Kühnel a également été directrice adjointe du département de la coopération au développement à long terme, et responsable de la coopération bilatérale avec des pays en Afrique et en Asie. Au-delà de sa langue maternelle, Inger Kristina Kühnel parle l’anglais, le français, le portugais, l’espagnol et l’allemand. L’envoi d’un nouvel ambassadeur de la République du Ghana au Mali confirme l’excellence de la coopération entre les deux pays.

Inger Kristina Kühnel de la Suède
Inger Kristina Kühnel de la Suède

Le président ghanéen, par ailleurs président en exercice de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), Nana Akufo-Addo, est un grand artisan de la paix, de la stabilité et du bon déroulement du processus de Transition en cours dans notre pays. D’ailleurs, son nouvel ambassadeur au Mali a une expertise dans le domaine de la Transition. Napoléon Abdulai a obtenu sa maîtrise en droit international en 1987 à l’université russe de l’Amitié des Peuples de Moscou avant de décrocher le même diplôme en histoire sociale.

Napoléon Abdulai du Ghana
Napoléon Abdulai du Ghana

Âgé de 64 ans, l’ambassadeur du Ghana au Mali est un expert en relations internationales, en gouvernance du secteur de la sécurité et en gestion de conflits. Napoléon Abdulai a également une expérience de 25 ans, dont 15 au niveau des Nations unies et de la Commission de l’UA (Union africaine), dans le domaine de la lutte contre la prolifération des armes légères. En outre, ses compétences sont avérées en matière de diplomatie, de négociation et de promotion de la paix.

Avant d’être accrédité dans notre pays, Napoléon Abdulai était ambassadeur à Cuba de 2017 à 2020. En plus, il a occupé le poste de conseiller principal en charge de la sécurité et réforme au sein du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) comme expert en désarmement. Le diplomate ghanéen parle l’anglais, le russe et le haoussa.

Stefano Antonio Dejak d’Italie
Stefano Antonio Dejak d’Italie

Le dernier ambassadeur ayant présenté sa lettre de créance est celui d’Italie au Mali, Stefano Antonio Dejak. Il a entamé sa carrière diplomatique en 1993 après des études en histoire et en sciences politiques. Ce diplomate, âgé de 62 ans, a longtemps servi dans les pays africains. Stefano Antonio Dejak a été conseiller à l’ambassade d’Italie à Naïrobi (Kenya), ambassadeur et délégué spécial d’Italie auprès du gouvernement provisoire somalien de 2007 à 2011.

Il deviendra par la suite ambassadeur d’Italie à Kampala (Ouganda) et accrédité également à Kigali (Rwanda) et Bujumbura (Burundi). Stefano Antonio Dejak a été le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Kenya de 2015 à 2019.

Oumar DIAKITÉ

Source : ESSOR