Partager

Après celles de Bamako, les manifestations anti-françaises continuent à l’intérieur du pays.  Ce dimanche matin à Kidal,  la population est sortie massivement pour démontrer son indignation face à l’occupation des forces françaises. Elle demande à la Force Barkane de quitter la ville de Kidal sans délai.

Cette fois-ci, elle n’a pas brûlé le drapeau malien mais  s’est attaquée plutôt aux symboles français dans l’Adrar des Ifoghas. Les engins de la Minusma ont été la cible des projectiles lancés par les manifestants.

L’Indicateur du Renouveau du 09 Octobre 2017