Partager

La cohabitation sur le terrain devient très difficile entre le Mouvement Ançardine et le mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Les deux groupes se seraient livrés en début de semaine dernière à un combat acharné dans les collines de Kidal. A la suite de cet affrontement sanglant, le Mouvement Ançardine dirigé par Iyad Ag Ghaly, aurait fait plusieurs victimes dans les rangs du Mnla, un mouvement favorable à la partition du Mali.

Le week-end dernier, des combats très acharnés auraient opposé dans la localité de Kidal, les éléments d’Ançardine d’Iyad Ag Ghaly aux combattants du Mouvement national de libération de l’Azawad, selon nos sources. L’affrontement serait intervenu quand le Mouvement Ançardine a pris la décision de remettre au Haut conseil islamique un groupe de 200 soldats faits prisonniers lors des combats d’Aguel hoc, de Tessalit et de Kidal. Une libération à laquelle le Mnla était fermement opposé.

Après d’intenses discussions entre les deux tendances de la rébellion armée du nord Mali, les positions, nous ont appris les mêmes sources, étaient restées tranchées de part et d’autre. Une situation qui a finalement abouti à un affrontement très dur et qui se serait soldé par la victoire du mouvement Ançardine, qui aurait capturé plusieurs combattants du Mnla et exécuté certains sur le champ.

Finalement, le dernier mot est revenu à Iyad Ag Ghaly qui, conformément à son engagement, a remis le lundi dernier les soldats prisonniers aux deux délégués envoyés auprès de lui par le bureau exécutif du haut conseil islamique.

Oumar Diamoye

L’Aube du 20 Avril 2012