Partager

kidal4.jpgUne importante délégation, avec à sa tête le gouverneur de la Région de Kidal, Alhamdou Ag Ilyène, accompagné du commandant de la zone de défense de Gao El Hadj Gamou, du chef de bataillon de Kidal, du président du Comité de suivi de l’Accord d’Alger, Mamadou Diagouraga, du secrétaire général adjoint de l’Alliance démocratique et d’un représentant du facilitateur algérien, vient de sillonner les cercles de Tin-Essako et Abeïbara.

Objectif de cette tournée : rencontrer les éléments des forces armées et de sécurité déployées sur le terrain après l’attaque du poste de sécurité de Tinzaouatène le 11 mai, pour les féliciter et sensibiliser les populations sur la nécessité de consolider la paix et sur les acquis de l’Accord d’Alger.

A Tinezé, situé à 200 km à l’est de Kidal, la délégation a passé en revue les troupes ayant pris position sur les dunes de sable, dans les oueds, au pied des collines.

Ici, à la 1ère unité spéciale et aux deux patrouilles mixtes de Ménaka et Kidal, le gouverneur a présenté les encouragements et les félicitations des pouvoirs publics et du peuple, fier de son armée nationale et républicaine, qui se dédie à la sauvegarde de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale et de la paix.

A Tinzaoutène, la mémoire des 4 militaires morts dans l’attaque du 11 mai dernier a été saluée par la délégation qui a constaté que malgré ce triste événement, les troupes avaient bon moral.

De même, la délégation a salué la sérénité, la détermination et la résistance dont les troupes ont fait preuve malgré les conditions climatiques extrêmes.

La délégation tout en réitérant sa reconnaissance pour l’acte de patriotisme des éléments déployés sur le terrain, a procédé à une remise des enveloppes aux troupes.

De Tinzaouatène à Abeïbara en passant par Boghassa, des comités de crise ont été mis en place, avec à leur tête les préfets.

C’est ainsi, que pour préserver la paix dans la région, l’armée, l’administration, les élus et les populations collaborent tous en bonne intelligence.

Source : Amap

1er juin 2007.