Partager

La première audience préliminaire du procès de 5 islamistes accusés d’avoir organisé les attentats du 11-Septembre a eu lieu hier, à Guantanamo, en présence des familles de 5 des 3 000 victimes de ces attaques. Ce fut une journée surréaliste, dans un lieu qui ne l’est pas moins, des audiences militaires qui se tiennent ici à Guantanamo. Pour résumer ce qui s’est passé au cours de cette audience, les cinq accusés, qui sont tous considérés comme ayant joué un rôle majeur dans la conception et la préparation des attentats du 11-Septembre, ont décidé qu’ils en avaient assez de tous les points de procédure déposés en leur nom par les avocats commis d’office, et qu’ils voulaient qu’on en vienne au procès. Ils veulent plaider coupable, passer aux aveux, à condition qu’on leur garantisse qu’ils seront condamnés à la peine capitale. Khaled Cheikh Mohamed, celui que l’on présente comme le cerveau des attentats, a depuis son inculpation clamé qu’il voulait mourir en martyr, il s’est lancé hier dans une longue diatribe, en anglais, en expliquant qu’il en avait assez qu’on lui fasse perdre son temps. (Rfi)