Partager

La région de Kayes, située entre les 12e et 17e degrés de latitude Nord, est à cheval sur le fleuve Sénégal et ses affluents et à l’extrême ouest du pays. Elle compte 7 cercles composés de 117 Communes rurales et 12 Communes urbaines.

La région s’étale sur trois zones climatiques. Une zone sahélienne (où le climat est de type semi-aride) d’une superficie de 17 451 km2, une zone soudanienne située au centre, caractérisée par un climat de type subhumide et la zone pré-guinéenne occupant le Sud de la région, le climat est de type humide, elle couvre 17 719 km2 qui constate une chute de sa pluviométrie à 1000 mm contre 1200 et 1400 mm. Un effet du changement climatique lié à la déforestation accrue dans ses zones notamment dans les localités de Kéniéba, où des espèces animales et végétales sont menacées de disparition.
Sur le plan des ressources naturelles, la région des rails comprend 14 zones agro-économiques qui sont reparties dans les 4 régions naturelles. Elle dispose de 20 forêts classées pour une superficie de 2880 746 ha avec une réserve de biosphère. Les conditions climatiques défavorables de la région contribuent de nos jours à la fragilisation de l’ensemble de ces écosystèmes et plus particulièrement les zones sahéliennes et sahélo-soudanienne.

De nos jours, le fleuve Sénégal et ses affluents, qui arrosent la région, n’échappent pas également aux effets du changement climatique. Certains de ses affluents ressemblent, à certains endroits beaucoup plus à des ruisseaux, voire des marigots desséchés qu’à des véritables cours d’eau quand leur débit tombe à leur bas niveau en saison sèche.
Kayes est une région agro-sylvo-pastorale. Un secteur dans son ensemble reste tributaire des aléas climatiques surtout quand il s’agit des cultures pluviales. Les défis à relever au niveau de la région sont, entre autres, la lutte contre la désertification, l’orpaillage anarchique, l’utilisation des produits chimiques toxiques. Il faut ajouter le combat contre le chômage à travers la fermeture de certaines mines d’or dans la région.
Des difficultés que les autorités entendent s’attaquer pour un développement durable de la région de Kayes.

O. D.

L’Indicateur du Renouveau du 6 Juin 2016