Partager

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Gabriel Touré de Bamako a tenu hier jeudi 16 juin 2016 en son sein sa 38ème session ordinaire de son conseil d’administration. C’était sous la présidence du président du conseil d’administration, Ibrahima Dioné en présence du directeur général dudit hôpital, Kassoum Mamourou Sanogo et des administrateurs. Il ressort de cette session que courant l’année 2015, l’activité hospitalière a connu une exécution de 97% au niveau des consultations et 73% au niveau des hospitalisations.

Au cours de cette session, les administrateurs vont se pencher sur les difficultés auxquelles l’hôpital fait face et tenter d’y remédier. Parmi ces difficultés, figure la problématique d’amélioration des conditions d’accueil des usagers. Après les mots de bienvenu, le PCA Ibrahima Dioné, le Directeur général du CHU Gabriel Touré a félicité le PCA sortant Modibo Diallo pour sa nomination comme consul du Mali au Cameroun. « L’année 2015 a été riche en événements pour notre hôpital. Mais l’engagement de l’ensemble des travailleurs a permis de faire face à toutes les épreuves. En effet, l’activité hospitalière a connu une exécution de 97% au niveau des consultations et 73% au niveau des hospitalisations. Par rapport au budget 2015, il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 4 583 732 364 F CFA. Les résultats auxquels nous sommes parvenus et qui sont soumis à votre appréciation sont certes éloquents, mais doivent être davantage améliorés pour le bien être des usagers de notre hôpital », a-t-il dit. Avant de rappeler que l’hôpital a reçu un important lot d’équipements, d’une valeur de 1 milliard CFA, à travers la coopération avec la Fédération de Russie.

En outre, il a exhorté ses collaborateurs à persévérer dans le sens du travail bien fait. Selon lui, le rôle des medias est indéniable dans la sensibilisation des usagers. « La plupart des frictions que nous avons avec les usagers sont sans aucun doute liés à un déficit d’information et de communication. La collaboration entre nous et les professionnels des médias est donc absolument indispensable. Je saisi cette opportunité pour adresser mes sincères remerciements à ces fervents artisans qui ne ménagent pas leurs efforts pour la collecte et la diffusion de l’information saine », a-t-il conclu.

Aguibou Sogodogo

Le Républicain du 20 Juin 2016