Partager

«Il n’y a aucune opposition entre le Djoliba et le COB»

Après avoir été formé au Club Olympique de Bamako (COB), Amadou Sidibé qui évoluait, jusqu’à une date récente, sous les couleurs du Djoliba AC, a été transféré à Auxerre . Aujourd’hui un problème se pose : le versement des indemnités au club formateur, c’est-à-dire le COB.

En effet, il y a quelques jours seulement, les dirigeants du Club Olympique de Bamako sont montés au créneau pour réclamer au Djoliba leur part de «gâteau» dans le montant de transfert de l’international Amadou Sidibé. Joint par téléphone hier aux environs de 14 heures 25 minutes, le président du Djoliba AC reconnaît que les faits sont réels.

Ce, avant d’ajouter qu’il n’y a aucune opposition entre son club et le COB.

«Il faut que les gens évitent de faire l’amalgame. Je ne sais pas d’où ils tirent cette information. Le COB nous a bien sûr demandé les indemnités de formation d‘Amadou Sidibé. Ceci est bien légitime. C’est d’ailleurs un droit pour les dirigeants du COB, car ce sont eux qui l’ont formé avant qu’il ne soit chez nous. Puis, nous l’avons transféré à Auxerre. Il n’y a donc aucune opposition entre nos deux clubs. Nous sommes en train de voir comment gérer cette affaire afin qu’aucune équipe ne soit lésée», a expliqué M. Karounga Kéïta alias Kéké.

Aux dires donc du N°1 des Rouges de Hérémakono, tout porte à croire qu’il n’y a pas de levée de bouclier de part et d’autre. Et, si tel est le cas, ce serait pour le plus grand bonheur du football malien. Notre sport-roi ne pourra véritablement se développer sans l’entente et la collaboration entre les clubs de la première division de notre championnat national.

Signalons par ailleurs qu’Amadou Sidibé fait aujourd’hui la fierté du Mali à Auxerre en France. Il était de la campagne de Ghana 2008 dont il fut l’une des révélations. Et, nous le retrouverons ici à Bamako lors du match fatidique que nos Aigles livreront au Stade du 26 Mars contre leurs homologues du Tchad.

Né le 18 février 1986 à Bamako, Amadou Sidibé dit «Yaba» figure avec Cheick Oumar Dabo, parmi la première génération du Centre de formation du stade Mamadou Konaté dirigé à l’époque par Amadou Kouma.

Doté d’un tempérament de gagneur, l’enfant de Ouolofobougou Bolibana n’avait cessé de briller au niveau des compétitions de catégorie depuis son arrivée chez les cadets du Club olympique de Bamako au cours de la saison 2000-2001. Il se montrait ensuite régulier dans les sélections nationales de catégorie. Ses dernières prestations avec le COB et les sélections des espoirs et des olympiques n’ont laissé planer aucun doute sur sa capacité à retrouver le très haut niveau.

Tonitruant et doté d’un grand sens de l’anticipation, Amadou Sidibé est un joueur polyvalent et un puissant gaucher qui peut évoluer en qualité de milieu de terrain. Il a réalisé cette année le doublé Coupe-championnat avec le Djoliba. A l’A.J Auxerre, ce jeune international malien remplace numériquement Gabriel Tamas.

Bruno Loma

08 Octobre 2008