Partager

L’ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, recherché pendant 13 ans pour génocide par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, a été transféré dans la nuit de mardi à mercredi de Belgrade à La Haye où il a été incarcéré par le TPI. « Radovan Karadzic, qui a été arrêté le 21 juillet 2008 en Serbie, a été admis dans le centre de détention de La Haye« , dans le quartier de Scheveningen, a annoncé mercredi matin le TPI dans un communiqué. L’avion transportant celui qui fut l’un des fugitifs les plus recherchés au monde s’était posé à 04H30 GMT à Rotterdam, où un dispositif de sécurité avait été déployé. Selon les règlements du TPI, les autorités pénitentiaires devaient photographier l’accusé et enregistrer ses empreintes digitales. Il sera examiné par un médecin à son arrivée, se verra remettre le règlement du centre et détailler ses droits.