Partager

frederickanoute.jpg

Kanouté sur les tablettes du Bayern Munich

Décidément, nos expatriés qui font la fierté en portant tout haut l’étendard du Mali à travers le monde, sont la cible des grands recruteurs de clubs le plus titrés.

Après Seydoublen, la perle tant convoitée par plusieurs clubs catalans, toscans et anglais, Frédéric Oumar Kanouté, attaquant-vedette du FC Séville (30 ans, 28 matches en Liga cette saison, 14 buts) est dans le viseur du Bayer Munich.

L’équipe qui est sacrée championne d’Allemagne, le dimanche 4 mai dernier, après un match nul concédé sur la pelouse de Wolfsbourg (0-0) constituant son 21e titre, est à la la recherche d’un attaquant d’envergure internationale pour épauler l’Italien Luca Toni la saison prochaine. Et Kanouté serait suivi de près par le tout frais champion d’Allemagne.

L’international malien du FC Séville pourrait connaître, au cas où il viendrait à intégrer les Bavarois, le cinquième club de sa carrière. Précisons que les clubs turc (Fenerbahçe) anglais (Tottenham) et français (Marseille) n’ont pas dit leur dernier pour s’offrir les services de notre attaquant qui fait la fierté d’un Mali qui gagne.

Mamadou Bagayoko ne regrette pas son choix pour Nantes

Baga, comme l’appellent affectueusement les férus du ballon rond malien, ne regrette pas d’être resté à Nantes. Actuel meilleur buteur du FC Nantes avec 9 réalisations, l’attaquant malien a retracé la glorieuse saison de son club, assuré depuis vendredi 9 mai de la montée en Ligue 1, la saison prochaine.

« J’ai passé une très bonne saison. J’ai beaucoup appris. Je ne regrette pas du tout d’être resté, a-t-il confié sur le site des Canaris. Depuis le début de saison, on a un bon groupe, sain. Les nouveaux se sont bien adaptés. On a vraiment passé une belle saison« .

Rappelons que Mamadou Bagayoko a passé l’essentiel de sa carrière à Strasbourg. Formé à Sens (CFA2) il rejoint le club alsacien en 1999 où il restera jusqu’en 2003. Il est alors transféré à l’AC Ajaccio où il marquera 8 buts en 34 matches. Cette bonne saison lui permet d’être repéré par le staff des Canaris qui voit en lui le futur leader de l’attaque nantaise.

Malheureusement, après une saison qui le voit terminer meilleur buteur du FCNA avec 7 buts, il n’entre plus dans les plans de Serge Le Dizet et se voit prêter à Nice à l’été 2005. De retour de prêt chez les Canaris lors de l’été 2006, il sera rapidement prié de trouver un club pour la saison à venir. Après plusieurs sollicitations infructueuses en Europe, il rejoindra finalement, sous forme de prêt, le club d’Al-Wahda.

Mamadou Bagayoko, faisant rumeur d’un départ pour Monaco, a finalement prolongé pour deux nouvelles saisons dans la cité des Ducs. Le contrat de l’attaquant nantais court désormais jusqu’en 2010.


Freddy Matar Sylla

14 Mai 2008