Partager


Après la séance de démonstration sur les bienfaits des briquettes combustibles, samedi par l’ONG Appui à la femme et à l’enfance pour un développement durable (Adufe), les femmes de Kalabancoura-ACI se sont engagées à s’approprier cette alternative à la consommation du charbon de bois.

La consommation du charbon de bois dans le district de Bamako connaît une croissance inquiétante : 100 000 tonnes de charbon de bois en 2005.

Pour remédier à cette exploitation sauvage de nos forêts à des fins purement mercantiles, l’ONG Appui à la femme et à l’enfance pour un développement durable (Adufe) et le GIE Mali-Briquettes ont mis en œuvre à partir de novembre 2005, des briquettes combustibles à base de poussiers de charbon.

Le projet est soutenu par l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (Amader).

Après Niamakoro, en Commune VI, les responsables de l’Adufe étaient samedi à Kalabancoura-ACI à la demande des femmes de la coopérative multifonctionnelle Sigidiya pour la promotion-vente de ce nouveau produit.

Mme Dembélé Oulématou Sow, Oumar Assarki de l’Adufe et les agents commerciaux de Mali-Briquettes ont presenté la briquette combustible dans toutes ses composantes avant de procéder à une démonstration publique de cuisson du riz.

La technique a séduit les participantes. Elles ont acheté, sur place, tout le chargement et ont passé des commandes importantes de briquettes et de foyers améliorés.

Le produit fabriqué est de forme concentrique/briquettes couleurs noires. Les matières premières utilisées sont : poussiers de charbon, mélasse, argile réfractaire.

L’odeur n’est certes pas agréable et pas toxique non plus. Le degré de combustibilité est faible, comparé au charbon de bois. La durée d’utilisation est plus importante, comparé au charbon de bois donc plus économique à plus de 50 % par rapport au charbon de bois. L’usage est unique.

Elle est disponible à Bamako dans 26 points de vente au prix de 1000 F CFA le sac de 20 kg. D’autres points de vente sont attendus dans les prochains jours.

Sidiki Y. Dembélé

22 mai 2007.