Partager

L’ancien ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, le Général Kafougouna Koné, profite aujourd’hui d’une retraite dorée dans sa résidence à Faladié-IJA.

En effet, ce ministre qui aura eu la plus grande longévité aux cotés d’Amadou Toumani Touré fait partie de ceux là qui ont été emmenés par l’ex- junte à Kati aux première heures du coup d’Etat du 22 mars 2012. Avant d’être relâché quelques heures plus tard.

Pour rappel, le lendemain du coup d’Etat vers trois heures du matin, les militaires putschistes de Kati, à bord de plusieurs véhicules pick-up sont venus interpeller Kafougouna Koné chez lui avant d’aller chercher l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé chez, dont la résidence n’est pas loin.

L’homme qui jouit d’une grande sympathie de ses voisins de quartier sort tous les jours pour aller faire des « cent-pas ».

En effet, nombreux sont ses voisins qui témoignent que lorsqu’il était ministre, il n’a jamais considéré son statut pour ne pas prendre part aux évènements du quartier. Notamment les baptêmes, les mariages, les décès, et même les autres évènements du quartier au cours desquelles il se manifeste toujours.

Nombreux sont ceux qui témoignent d’avoir vu Kafougouna Koné à pied, en train de marcher seul en début de soir se dégourdissant les jambes ou se rendant à la mosquée.

Georges DIARRA

Tjikan du 10 Janvier 2014