Partager

Dans le cadre de la 19è édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la Société minière de Syama (SOMISY) vient de faire don de matériels et équipements sanitaires aux responsables de la Maison d’arrêt et de correction de Kadiolo. La remise du don s’est déroulée dans l’enceinte de la structure pénitentiaire en présence de responsables politiques, administratifs, judiciaires et sanitaires.

Selon le lieutenant Youssouf Djitèye, régisseur de la Maison d’arrêt, ce geste de bienfaisance est le bienvenu car les détenus, même malades, rechignent à se rendre au centre de santé de la ville à cause du regard des autres. Or, la Maison d’arrêt ne dispose d’aucune infirmerie permettant aux personnes incarcérées souffrantes de bénéficier de soins préliminaires. C’est pour remédier à ce problème qu’en 2012, les responsables de l’Eglise catholique de Kadiolo ont construit une salle non équipée à l’intérieur de la prison pour servir d’infirmerie.

jpg_kadiolo-prison.jpgLe don de la SOMISY permettra donc d’équiper cette infirmerie. Le lot de matériels a été remis par une délégation de la SOMISY conduite par Lamine Sarré, le directeur du département chargé du développement communautaire. En procédant à la remise des équipements et matériels aux responsables de la Maison d’arrêt, Lamine Sarré a situé le geste dans le cadre des activités du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion et des stratégies d’actions humanitaires et de développement communautaire de la SOMISY.

Le juge de paix à compétence étendue, Alou Samba Cissé, le régisseur de la Maison d’arrêt et les responsables politiques et administratifs ont, tour à tour, salué le geste de solidarité et promis que grand soin sera pris des équipements. La cérémonie s’est prolongée par la visite des œuvres de maroquinerie réalisées par les détenus.

C. BATHILY

AMAP-Kadiolo


5è Assises des Yvelines : Kadiolo met l’accent sur l’éducation

Les 5è assises du conseil général des Yvelines en France se tient à partir de demain. Notre pays est l’invité d’honneur de ces assises qui se dérouleront au collège Louis-Lumière de Marly-le-Roi. Cette rencontre devrait permettre de resserrer les liens de coopération avec le conseil général et d’explorer toutes les pistes possibles de partenariat pour accompagner les collectivités maliennes dans leurs développement. La délégation malienne est composée de 45 participants représentant différentes structures et des collectivités locales (réf l’Essor du 2 octobre).

La délégation de Kadiolo conduite par le président du conseil de cercle, Moulaye Diabaté, et comprenant notamment la présidente de l’ONG Binkad, Annick Hugon, séjourne en France depuis le 3 septembre dernier.

Selon le président du conseil de cercle, ce séjour des acteurs du développement de la localité vise à renforcer le partenariat entre Kadiolo et le conseil général des Yvelines dans le cadre de la coopération décentralisée. Le conseil général des Yvelines intervient dans le cercle de Kadiolo à travers l’ONG Binkad depuis 2006. Les actions de développement financées dans ce cadre, sont estimées à plus de 400 millions de Fcfa.

Au cours d’une rencontre avec la délégation malienne, le vice-président du conseil général des Yvelines, Jean-Marie Tétart, qui a aussi en charge la coopération internationale, a donné l’assurance que les acteurs yvelinois seront au chevet du Mali pour l’aider à se relever dans l’unité et la dignité.

De son côté l’ambassadeur du Mali en France, Aboubacar Sidiki Touré, a jugé cette rencontre de bon augure alors que s’ouvre une ère nouvelle dans notre pays. Notre pays, a-t-il indiqué, compte beaucoup sur la coopération internationale pour sortir de l’ornière de la crise.

Au cours des assises, seront présentés des projets conséquents qui répondent aux préoccupations des différentes collectivités maliennes partenaires. Il s’agira aussi d’inciter d’autres partenaires français à tendre la main à d’autres localités maliennes dans le cadre de la coopération décentralisée.

Le 8 octobre dernier, une rencontre d’informations et d’échanges a regroupé les membres de la délégation du conseil de cercle de Kadiolo et les responsables de la direction de l’éducation, de la jeunesse et des sports du département des Yvelines. Cette rencontre a permis aux deux parties de dégager des stratégies afin de promouvoir l’éducation dans le monde rural et l’accès des jeunes ruraux scolarisés aux TIC.

Il faut rappeler que dans le cercle de Kadiolo, durant l’année 2013, le conseil général des Yvelines a réalisé différentes actions dans le domaine scolaire pour un investissement total estimé à plus de 40 millions de Fcfa.

C. BATHILY

Essor du 11 Octobre 2013