Partager

Le dirigeant libyen Kadhafi était attendu vendredi en Russie pour la première fois depuis 23 ans, une visite de trois jours qui pourrait relancer la coopération militaire et énergétique entre Tripoli et son ex-allié du temps de l’URSS. Des achats d’armes russes et la fourniture d’énergie nucléaire en Libye seront au menu des entretiens de cette visite qui débutera par un dîner à 16H00 GMT avec le président Dmitri Medvedev dans sa résidence de Meindorf, près de Moscou, selon le Kremlin. « Le développement traditionnel des liens dans le domaine de la coopération militaro-technique » sera l’un des sujets de discussion, a indiqué une source au Kremlin. Le rapprochement avec Moscou ne signifie pas pour autant que M. Kadhafi renoncera à la coopération avec l’Occident, estiment des analystes. M. Kadhafi, qui doit rester jusqu’à dimanche en Russie, a demandé de planter sa tente de bédouin à Moscou, a indiqué une source au Kremlin, ajoutant que « des discussions » sur son emplacement étaient en cours. Le dirigeant libyen se rendra ensuite au Bélarus et en Ukraine, ont indiqué des sources libyennes à Moscou. (Afp)