Partager

C’est hier mardi 25 juillet 2017 que s’est ouvert le procès de l’animateur Mohamed Youssouf Bathily plus connu sous le sobriquet de Ras Bath et du directeur de la radio « Maliba FM », Bandiougou Tounkara. Ils sont accusés d’« incitation à la désobéissance des troupes ».  Malgré la demande des avocats de la défense de reporter le jugement pour absence de leur client actuellement en tournée en Europe, le tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako a ouvert les débats et son verdict ce mercredi à 11 heures.  Hier le procureur a requis une condamnation à 3 ans et 100 000 FCFA d’amendes.

 « Des faits qui sont tout simplement fantaisistes et visent à faire de la diversion », a déclaré à nos confrères du Journal du Mali Maître Zana Koné, l’un des avocats de Ras Bath. Connu pour ses chroniques virulentes, Ras Bath et le directeur de la radio « Maliba FM » accusé de complicité pour n’avoir pas empêché les faits dénoncés.

La 1ère comparution de l’animateur devant le juge en août 2016 avait provoqué de violents heurts entre ses partisans et les forces de l’ordre. Des incidents qui avaient provoqué la mort d’une personne et blessés plusieurs autres. Plusieurs personnes avaient également été arrêtées suite à des dégâts matériels commis dans l’enceinte du tribunal. L’interdiction d’utiliser les ondes de diffusion prononcée contre l’animateur a ensuite été levée.

MD

Du 26 Juillet 2017