Partager

La procureure de la Cour pénale Internationale est arrivée hier à Bamako. Fatou Bensouda rencontrera au cours de sa visite de 48 heures les autorités politiques et militaires, ainsi que les responsables judiciaires et les organisations de la société civile.

La procureure de la CPI sera reçue aujourd’hui par le président IBK, avant la fin de sa visite, qui sera sanctionnée par une conférence de presse à l’hôtel Radisson.
Cette visite intervient alors que plus de 15 associations et organisations de la société civile d’Afrique de l’Ouest se sont réunies à Bamako pour créer le Front international des sociétés civiles panafricaines (Fispa) dont la première action du Fispa a été de porter une plainte auprès de la Cour pénale internationale contre l’ancien président Nicolas Sarkozy pour avoir « causé la mort de l’ancien président libyen Khadafi et plus de 50.000 personnes ». Parmi elles, figurent les mouvements « Le Balai Citoyen » du Burkina Faso, « Y’en a marre » du Sénégal et « Le Peuple n’en veut plus » de la Guinée.

Le mouvement a pour objectif de promouvoir la démocratie, la dignité de l’Afrique et les droits de l’Homme. Le reggae-man ivoirien Tiken Jah Fakoly, parrain du mouvement a déclaré soutenir totalement la démarche des jeunes.

Du 18 Octobre 2017