Partager

En 1/8e de finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football (Caf), disputé samedi au stade de l’Unité maghrébine de la Bejaia (Algérie), le Stade malien de Bamako a été battu (1-0) par la Jeunesse sportive Médina de la Bejaia.

Dans une rencontre marquée par deux expulsions et un but, la JSM Béjaïa, a certes, beaucoup souffert samedi en recevant le Stade malien au stade de l’Unité maghrébine, mais a finalement eu le dernier mot en s’imposant 1-0.

C’est le remplaçant, Mohamed Lamine Belkheir, qui a débloqué la situation à la 73e juste après son entrée sur le terrain. Une victoire qui permet à la JSMB d’effectuer le déplacement de Bamako avec le service minimum. Mais il faut signaler, que les Béjaouis sont tombés sur une accrocheuse équipe du Stade qui a démontré beaucoup de solidité, notamment en 2e mi-temps.

Une certitude : le match retour s’annonce d’ores et déjà très difficile pour les hommes de l’entraîneur Jean-Yves Chay, lesquels sont visiblement avertis de ce qui les attend au retour. Il convient juste de signaler que cette rencontre a vu l’arbitre égyptien Essam Abdelfetah brandir le carton rouge à deux reprises. Le premier pour le défenseur stadiste, Boubacar Sylla (77 e) et le second, à l’encontre du joueur de la Bejaia Boulemdaïs (80e).

Cette victoire par la plus petite des marges et la faible prestation de l’équipe locale n’ont pas été du goût des supporters qui s’en sont pris au staff dirigeant. Devant les dépassements verbaux, le comité directeur a annoncé la démission collective du staff dirigeant et technique. L’annonce a été faite par Nacer Yahiaoui, chargé de communication du club, sur instruction de Boualem Tiab, président de la JSM Béjaïa.


Mounir Benkaci

(correspondance particulière)

20 Avril 2009