Partager

Les manifestions de la Journée olympique se sont déroulées samedi sur le Boulevard de l’Indépendance. La Journée olympique est une manifestation initiée, dès 1948, par le Comité international olympique (CIO) pour célébrer sa création et la décision de relancer les Jeux olympiques, à l’initiative du Baron Pierre de Coubertin, le 23 juin 1894 à Paris.

Depuis le 23 juin 1948, le CIO invite les Comités nationaux olympiques à célébrer l’anniversaire de sa création par le biais de l’organisation d’une course ouverte au plus grand nombre. Cette année, le Comité national olympique et sportif du Mali (CNOS) n’a pas dérogé à la bonne tradition.

Il a célébré la journée samedi sur le Boulevard de l’Indépendance en présence des plusieurs personnalités dont l’épouse du président de la République et présidente de l’Académie nationale olympique, Mme Keïta Aminata Maïga, le secrétaire général du ministère des Sports, Seydou Dawa, l’adjoint au commandant de la MINUSMA, le Nigérien Abdoul Kaza et un représentant de l’Opération Serval.

Dans son discours d’ouverture, le président du Comité national sportif et olympique, Habib Sissoko a salué présence de ces hautes personnalités avant de replacer la manifestions dans son contexte. « A l’instar des années précédentes, nous saisissons l’opportunité de 2014 pour faire partager l’esprit olympique à des individus de tous âges et de tous horizons car la Journée olympique s’adresse à tous sans aucune distinction », dira le premier responsable du CNOS. « Aujourd’hui et pour notre pays, la Journée olympique est bien plus qu’une simple manifestation sportive. Elle est un cadre de culture de la paix et de la cohésion nationale.

Le mouvement olympique et sportif, à travers cette célébration, apporte sa part d’humanisme ; l’olympisme étant épanouissement et dépassement de soi, dans l’amitié et la paix entre les hommes et entre les peuples », ajoutera Habib Sissoko. Le thème retenu depuis plusieurs journées est « bouger pour apprendre, bouger pour comprendre et bouger pour découvrir », a rappelé Sissoko, avant d’ajouter que le sport assure le bonheur immense que procure l’association du bien-être physique, mental, moral et social.

« Aujourd’hui le Comité nationale olympique et sportif dans un élan de solidarité nationale veut commémorer la création du mouvement olympique moderne. Ils veut véhiculer les valeurs olympiques que sont les l’amitié, l’excellence et le respect. Nous voulons inviter tous nos compatriotes à se joindre à nous pour faciliter la consolidation de la sécurité, le renforcement de la paix par le sport », a jouté Habib Sissoko.

Après l’allocution du président du Comité national olympique et sportif et une marche des militaires habillés en couleurs vert, jaune, rouge, place sera faite aux courses. Et l’honneur est revenu au handisport d’ouvrir le bal.

Les participants étaient divisés en trois catégories : les coureurs de masse (1 tour de piste), les coureurs d’élite (2 tours de piste) et les dames (1 tour de piste).

La catégorie de coureurs de masse a été remportée par Karaba Diarra suivi de Boubacar Djibo et Yaya Togo tandis que celle de coureurs d’élite est remportée par Ibrahim Maïga devant Chiaka Diallo et Salif Togo.

Chez les dames, Korotoumou Coulibaly, Mariam Coulibaly et Oumou Traoré ont formé le trio gagnant. Les trois premiers des catégories coureurs de masse et dame seront primés tandis qu’ils ont été cinq à être primés dans la catégorie coureurs d’élite.

Divisée en deux catégories homme (2 tours de piste) et dame (1 tour), la compétition d’athlétisme a vu participation des représentants de l’Opération Serval, de la MINUSMA, des éléments de la Direction des sports militaires, des athlètes d’élite, des scolaires. Il n’y aura pas de surprise à l’arrivée. Chez les dames, Oumou S. Diarra, Mamou Diallo et Koumba Coulibaly forment le tiercé alors que Bakary Sidibé, Djibril Sogodogo et Yaya Coulibaly sont les trois premiers à franchir la ligne d’arrivée.

Chez les athlètes, les cinq premiers de chaque catégorie ont été primés. Au cyclisme, les jeunes ont fait un tour de piste remporté par Yacouba Bagayoko devant Souadou Bagayoko et Youssouf Diawara.

Les seniors feront un criterium de 10 tours de piste remporté par Oumar Sangaré devant Souleymane Diarra et Diakaridia Sangaré.

L’anniversaire du Comité international olympique (CIO) n’était pas que des compétitions. C’était également la fête. La Fanfare nationale, les éléments de la MINUSMA, de la Direction des sports militaires et de l’Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali (UNASAM) ont tenu le public en haleine pendant toute la durée de la fête avec des chansons et des numéros de danse.

L. M. DIABY

Essor du 23 Juin 2014