Partager

À l’instar du reste du monde, le Mali commémore aujourd’hui la Journée mondiale des villes que consacre le 31 octobre de chaque année. Le thème retenu cette année est : «Agir localement pour un devenir global».

Dans un message diffusé, vendredi dernier, en prélude de cette célébration aujourd’hui, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population a relaté quelques grands projets de son département en la matière.

À cet effet, Bréhima Kaména a cité la mise en œuvre de la 3e phase du Programme participatif de l’amélioration des bidonvilles (PPAB), consistant à la réalisation d’actions prioritaires pour améliorer le cadre de vie dans les bidonvilles. S’y ajoutent l’exécution du Projet de résilience urbaine de Bamako (Pruba), la poursuite de l’élaboration des profils urbains des villes du Mali et de la réalisation des programmes de logements sociaux.

 Outre l’élaboration des schémas directeurs d’urbanisme et des plans d’urbanisme sectoriel des villes maliennes, le ministre en charge de l’Urbanisme a mentionné l’amélioration de la mobilité urbaine au niveau de nos grandes villes, la sécurisation et la conservation des espaces publics par leur aménagement…

Instituée en 2010 par l’Assemblée générale des Nations unies, cette Journée a pour objectif de promouvoir l’intérêt de la communauté internationale pour l’urbanisation mondiale, de faire progresser la coopération entre les États afin de saisir les opportunités. Et aussi de relever les défis de l’urbanisation et contribuer au développement urbain durable.

Source: L’Essor