Partager

Jeudi 5 octobre, le Mali, à l’instar de la communauté internationale, a célébré la journée mondiale de l’enseignant avec comme thème national « Rôle des enseignants pour une école apaisée et performante ».

La cérémonie commémorative de cette journée, organisée par les comités syndicaux du lycée Massa Makan Diabaté, a eu lieu au lycée Massa Makan Diabaté, sous la présidence de la directrice de l’Académie de la rive droite, Mme Togola Diama Cissouma, qui représentait le ministre de l’Éducation nationale.

Etaient présents Boubacar Dakono proviseur du lycée, enseignants, parents et élèves.

La Journée de l’enseignant doit son existence à l’Unesco et à l’Organisation Internationale du Travail (OIT), qui, ensemble, ont adopté en 1966, un certain nombre de recommandations en faveur de l’amélioration des conditions de vie des travailleurs en général, et des enseignants en particulier.

Cependant, ce n’est qu’en 1994, dans le but de mettre en lumière le rôle des enseignants dans le monde et leur importance dans la société, que l’Unesco a lancé la journée proprement dite.

Ainsi, chaque année, pour célébrer la Journée de l’enseignant, les organisations représentatives de la profession se mobilisent pour attirer l’attention sur la situation de l’enseignant et son rôle dans le processus éducatif.

Selon Mahamadou Koné président du comité d’organisation, cette journée mondiale témoigne que la contribution vitale des enseignants à l’éducation et au développement, doit être davantage comprise, reconnue et appréciée.

Cette journée, selon Mr Koné, offre l’occasion de discuter des problèmes auxquels sont confrontés les enseignants dans l’exercice de leur métier.

Souhait a été émis par Mr Koné, que cette journée soit celle où chaque citoyen dira « merci » à, au moins, un enseignant, car à travers leur travail de tous les jours, les enseignants apportent une contribution immense au développement durable en construisant son « infrastructure humaine » et en inculquant à l’enfant la capacité et le désir d’apprendre.

Pour Mme Togola Diama Cissouma, « Être enseignant, c’est un style de comportement. C’est le sentiment d’être fier du travail bien fait. Vous devez être chaque jour davantage excellents et montrer le bon exemple. Car c’est vous qui constituez le pilier du développement du pays ».

La directrice de l’Académie de la rive droite rive, a rendu hommage aux parents et aux élèves qui prennent aujourd’hui conscience qu’ils sont l’avenir du pays, en restant en classe.

A la suite des différentes interventions, a eu lieu une conférence, sur les problèmes inhérents à l’école malienne ces dernières années. Elle était animée par Lassina Keïta.

Dans son exposé, Mr Kéïta a parlé de la vie de l’enseignant et la précarité à laquelle est exposé ce dernier au Mali.

Pour le conférencier, le rôle de l’enseignant est inestimable dans la société. C’est pourquoi, chacun doit un soutien moral à ces hommes et femmes qui nous ouvrent la voie de la réussite.

Une remise de diplôme aux enseignants méritants des lycées Massa Makan Diabaté, Kankou Moussa et Ibrahima Ly,

10 octobre 2006.