Partager

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’alimentation, l’ONG « Volonté des jeunes » en collaboration avec « Action contre la Faim », a initié une conférence-débat et un marathon « Courir contre la faim », les 18 et 19 octobre 2013. Un programme qui vise à mobiliser l’opinion nationale sur les problématiques de la lutte contre la faim et la malnutrition sur notre sol.

L’objectif visé par ce programme est de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la faim et à la malnutrition au sein des populations. « En Afrique subsaharienne, 236 millions de personnes souffrent de la faim chronique soit 1/3 des habitants », a relevé le rapport de la FAO de 2008. Dans les pays comme le Niger, la Mauritanie, le Tchad, le Sénégal et le Mali, 18 millions d’enfants et leur famille souffrent de la faim, a indiqué un communiqué d’information 2012 de « Vison Mondiale Canada ».

Aussi la journée mondiale de l’alimentation est une tribune pour les différents intervenants dans le domaine de la sécurité alimentaire, de la santé et de la nutrition de se réunir pour débattre des questions relatives aux problèmes nutritionnels dans le monde et singulièrement sur notre continent où le taux de malnutrition est le plus élevé. Aux dires du président de « Volonté des Jeunes », Eklou Komla Roland, en ouvrant les débats sur la question de la faim, les deux ONG, souhaitent démontrer combien le problème est crucial. Car en dépit des efforts consentis par les États et les partenaires financiers, la problématique mérite une attention accrue de tout un chacun.

Et on peut noter que le thème de 2013 :« Système alimentaire durable au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition » tombe à pic pour le cas du Mali compte tenu du passé récent qu’a connu notre pays avec la crise politico-sécuritaire qui a engendré une crise alimentaire complexe au sein des populations.

Pour reprendre les propos de Mr Eklou, la rencontre était le cadre idéal pour les participants et les conférenciers, Alassane Camara et Mme Diallo de chercher des réponses adéquates dans l’optique de contribuer à éradiquer la faim dans notre Mali comme partout en Afrique. « Action contre la Faim », tout comme « Volonté des Jeunes », élabore des actions en faveur de la lutte contre la faim.

Présente au Mali depuis 17 ans, « Action contre la faim » encourage de multiples activités pour lutter contre la malnutrition et la faim à savoir entre autres : le maraîchage, l’élevage, des cours sur la nutrition, a indiqué, Lucas Daou, présentant de ladite ONG. Et pour clore les activités de la célébration de la journée contre la fin, sur le Boulevard de l’ Indépendance, il a été organisé le samedi 19 , une grande course marathon dénommé « Courir contre la faim » pour mieux sensibiliser et mobiliser la population à travers le sport sur les dangers de la faim et de la sous-alimentation.

Khadydiatou Sanogo

21 Octobre 2013