Partager

« Le monde a besoin de plus de… ». Tel était le thème central de la journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée pour la première fois dans notre pays. A l’instar du Mali, 50 autres Etats ont commémoré cette journée en hommage aux 22 humanitaires qui ont été tués dans l’attentat contre le siège des Nations Unies à Bagdad, en Iraq.

Selon la coordinatrice humanitaire, Mme Sali HAYDOCK, cette année, la journée mondiale de l’aide humanitaire revêt un caractère spécial, puisqu’elle marque les 10 ans de l’attentat contre le siège des Nations Unies en Iraq, ou le représentant spécial du secrétaire général des nations unies M. Sergio Vierra de Mello et plusieurs autres membres de son équipe ont été tués. Elle a précisé qu’au-delà de sa fonction commémorative, le 19 Août est aussi une journée de célébration. Celle qui vise à célébrer l’esprit humanitaire ainsi que les milliers de travailleurs dans le monde, qui chaque jour, aident des millions de personnes en souffrance.

Toujours selon la coordinatrice humanitaire, cette journée est une occasion de rendre hommage à tous ceux qui font face au danger pour aider les autres.
En évoquant la participation de notre pays pour la première fois à la commémoration de cette journée, Mme HAYDOCK, soulignera que la crise qu’a connue le Mali ces derniers mois aura été lourde de conséquences.

« A l’insécurité alimentaire, et à la malnutrition se sont ajoutées les conséquences humanitaires de la crise qui a frappé le nord du pays, obligéant des milliers de personnes à se déplacer pour leur protection et l’accès aux services sociaux de base tels que l’eau, la nourriture, la santé, devenu limité pour les populations restées sur place », a-t-elle indiqué. Avant de préciser que les acteurs étaient dans le nord au moment le plus critique de la crise, pour accompagner les populations affectées, dont la plupart avaient besoin de leur aide pour leur survie. Avant de poursuivre que cette assistance continue et l’aide fournie aux populations vulnérables au Mali n’est pas seulement circonscrite au nord, mais sur toute l’étendue du territoire.

Ainsi, dans son discours d’ouverture, le ministre de l’action humanitaire et de l’économie, Mamadou Namory Traoré, a remercié les acteurs humanitaires en soutien aux efforts du gouvernement dans le nord au moment le plus critique de la crise. Arguant que le lieu de rappeler l’immense travail accompli par ces humanitaires. En outre, le ministre Traoré a tenu à rendre hommage à ces hommes et femmes qui travaillent ici au Mali au compte d’une centaine d’organisations humanitaires, souvent dans des conditions sécuritaires précaires.

Cette journée a permis aux organisateurs de procéder à la présentation de leur site, sur lequel, des généreux donateurs pourront se servir pour faire des dons. Les fonds qui seront collectés, serviront à soutenir les programmes humanitaires les moins financés à travers le monde.

Dra Dembélé

20 Août 2013