Partager

La présence de 8 ministres dont 6 de l’actuel gouvernement à la Journée mondiale de la femme rurale fêtée à Farakala a été mal appréciée par certains responsables politiques. Ces derniers ont vu cette forte mobilisation de ces ministres, issus pour la plupart du RPM, comme un appel à voter pour ce parti aux prochaines législatives.

A cette journée, on notait la présence du ministre de la Promotion de la Femme, de la famille et de l’enfant, Mme Sangaré Oumou Ba, du Développement rural, Bocar Treta, de l’Artisanat et du tourisme, Mme Berthé Aïssata Bengaly, de l’Education nationale, Mme Togola Jacqueline Togola, de l’environnement et de l’assainissement, Ousmane Ag Rhissa, du Logement, Mohamed Diarra.

Si la présence de deux premiers s’explique par l’importance de leur département relativement à l’événement, celle des autres a été mal interprétée dans les milieux politiques.

Notons que cette pléthore des ministres à des cérémonies se fait sentir depuis la transition.

En tout cas, quelle que soit l’importance d’une cérémonie, le déplacement de 6 ministres et leurs proches représente une note salée pour le trésor public qui se relève difficilement de la crise.

K THERA, B DIABATE, M DIOP

13 Novembre 2013.