Partager

La Croix-Rouge malienne, à l’instar de la communauté internationale, a fêté le 8 mai dernier la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge. La cérémonie qui a drainé une foule nombreuse avait pour thème « Ensemble pour l’humanité ».

Les cérémonies commémoratives de la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge se sont déroulées mardi 8 mai au siège de la Croix-Rouge malienne à Djélibougou sur la route de Koulikoro sous la présidence du ministre de la Santé.

Faire de la Croix-Rouge malienne une société nationale de référence, véritable partenaire des pouvoirs publics et dotée d’une capacité réelle de réponse aux catastrophes, était le maître mot des organisateurs de la journée qui a été émaillée par une grande animation par des artistes de renommée comme Mariétou Diabaté et le groupe de rap « les Niana boys de Koulikoro », des démonstrations des gestes qui sauvent et des remises de dons.

Mme la ministre de la Santé, Mme Maïga Zeynab Mint Youba a rappelé que le mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge dont la Croix-Rouge malienne est membre, est né du souci de porter secours, d’alléger en toutes circonstances les souffrances des hommes, de protéger la vie et la santé ainsi qu’à faire respecter la personne humaine et de favoriser la compréhension mutuelle, l’amitié, la coopération et une paix durable entre tous les peuples.

Pour le secrétaire exécutif de la Croix-Rouge Dr. Doundey Maïga, la société nationale avec ses 44 employés, 1500 membres et 4000 volontaires repartis sur le territoire national, participe avec les pouvoirs publics à l’organisation des secours et travaille en collaboration avec les ministères de la Santé, de la Protection civile et du développement social. « Aujourd’hui, la Croix-Rouge peut jouer un rôle important là où les services publics et communautaires sont rares ou débordés » a-t-il, il.

Pour Abdrahamane Cissé, directeur adjoint de la Croix-Rouge, il s’agit à travers ces manifestations de mettre en avant, l’importance et l’efficacité des partenaires en insistant sur la nécessité d’un renforcement des alliances locales et internationales en vue de relever les défis humanitaires croissants de notre époque.

Joignant l’utile à l’agréable, un carton de lait a été offert à la Pouponnière par la Croix-Rouge malienne, un geste qui confirme l’engagement de la société nationale aux cotés des plus démunis.

Idrissa Sako

10 mai 2007.