Partager

Tel est le credo sur lequel les autorités politiques du pays entendent mettre l’accent. Ce qui explique le thème choisi, cette année, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des volontaires, pour l’édition 2007 :  » Volontariat et promotion de l’alphabétisation« .

Ainsi, à l’instar de la communauté internationale, le Mali a célébré cette Journée internationale des volontaires, comme chaque 5 Décembre de l’année. Instituée en 2005 par l’ONU, cette journée a pour but essentiel de faire le bilan des actions menées à travers le monde pour la construction d’un monde de paix et de solidarité.

Depuis l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, de multiples actions furent menées au Mali, et cela, dans le cadre de la lutte contre l’analphabétisme. Il s’agit, entre autres, de la tenue à Bamako, les 10, 11 et 12 Septembre 2007, de la Conférence régionale africaine de l’UNESCO sur l’alphabétisation.

La création d’un ministère chargé de l’Alphabétisation et des Langues Nationales est aussi une autre dimension de la manifestation de la volonté politique de notre pays en la matière.

Rappelons que de 1973 à nos jours, le programme volontaire des Nations-Unies a permis, à plus de 300 volontaires, d’accomplir des missions dans des domaines aussi divers que la gouvernance, la santé, la lutte contre la pauvreté, le tourisme, les technologies de l’information et de la communication, l’aide humanitaire, la protection de l’environnement et l’éducation.

Cette vision dynamique du développement a amené les jeunes à s’engager dans des actions de volontariat pour mieux se connaître et construire ensemble.

Elle leur a également permis de s’affirmer comme des acteurs responsables dans la communauté.

Au cours de la Journée, plusieurs activités furent programmées. Il s’agit de la visite du Centre de formation professionnelle de Missabougou, de la tenue d’un panel portant sur les enjeux de l’alphabétisation au Mali, d’un débat télévisé en rapport avec la thématique, ainsi que des activités sportives.

A noter que cette année, le comité de pilotage a été présidé par le département de la Jeunesse et des Sports.

Du coup, le ministre Niang a invité la jeunesse malienne en tant que première bénéficiaire et détentrice des compétences nécessaires au développement à un engagement soutenu dans les actions de développement.

Il l’a aussi invitée à s’approprier cette célèbre déclaration de M. Koffi Annan, ancien Secrétaire Géihéral de l’ONU, lancée le 5 Décembre 2006 : « Chaque jour, des millions de volontaires démontrent qu’en dépit de tout, malgré la pauvreté et la haine, malgré l’apathie et l’insolubilité apparente des problèmes auxquels nous faisons face, on peut Vendre le monde meilleur. »

Notons que le parrainage de cette édition 2007 a été confié à Adama Samassékou qui fut ancien ministre de l’Education, directeur actuel des langues et Président de la fédération internationale (I.C) des volontaires.

Le ministre Hamane Niang a tenu à remercier le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour son engagement à promouvoir le volontariat au Mali, avant d’exprimer sa profonde reconnaissance envers toutes les femmes et tous les hommes qui font bénéficier les autres de leurs talents et de leur savoir faire.

Sadou BOCOUM

06 Décembre 2007.