Partager

« La protection des enfants de la rue en période de crises : une responsabilité partagée » est le thème débattu ce 26 novembre 2020 par le SamusocialMali et ses partenaires de la COMADE, du ministère de la promotion de la femme.

Selon le samusocialMali,  on estime aujourd’hui à plus de 10. 000 des  enfants en situation de rue, rien qu’à Bamako. Et  pendant ces 20 derniers mois, le SamusocialMali a pris en charge 1820 enfants de la rue dont 790 filles.

En effet, pour Alou Coulibaly directeur de Samusocial Mali,  le phénomène des enfants de la rue connaît une croissance rapide et les filles sont de plus en plus concernées.

A ses dires, ceci s’explique par la persistance dans notre société de multiples formes de violations des droits des enfants. Les conséquences de ces violations débouchent sur la mendicité, l’exploitation économique, les violences physiques, sexuelles et psychologiques, la consommation de drogue chez ces enfants contraints par leur environnement  à la rue.

La célébration de la journée internationale des enfants de la rue, journée instituée par l’UNESCO en 2009, est donc l’occasion de dresser le bilan sur la situation des enfants et d’interpeller les décideurs et la société sur leur sort.

La présente a permis à Samusocial Mali, de revenir sur ses multiples interventions en faveur des enfants conformément à sa mission qui est de contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale des enfants et des jeunes vivant dans la rue.

Un travail fort salutaire dans le contexte actuel, en ces moments de crises, avec la pandémie de la COVID19 où il paraît plus que nécessaire d’assurer la protection des enfants de la rue.

Khadydiatou Sanogo/Maliweb.net