Partager

La journée internationale de slam est fêtée dans le monde tous les 29 Avril de chaque année. C’est une date importante pour les slameurs qui bondissent sur l’occasion afin de valoriser leur art. A l’instar des autres pays, les groupes de slam, ainsi que des slameurs évoluant en solo, célèbrent cette journée à leur manière. Cette année, les amoureux des mots sont contraints de garder le silence face à cet événement grandiose, la Covid 19 et le mois de carême l’obligent.

Le 29 Avril 2021, le slam était à l’honneur, sa journée internationale était censée être célébrée par les slameurs du monde en général et ceux du Mali en particulier. En effet, à cette date de l’année, les slameurs se réunissent selon leurs associations respectives pour fournir un spectacle de mots à leurs fans. Malheureusement, cette année, les mots ne seront pas déclamés après que les autorités aient ordonné l’arrêt de tous les événements culturels dû à la flambée des cas de la Covid 19 dans notre pays. <Nous ne fêterons pas cette journée cette année pour deux motifs : la pandémie du coronavirus et sa coïncidence avec le mois de carême>; a regretté Tchainan Tangara, un jeune Slameur.

Que représente cette journée pour les slameurs ?

Cette journée constitue pour les slameurs une valorisation du slam aux yeux du monde. Cet art qui restait jusque là méconnu par le grand public malien, commence à s’imposer petit à petit à travers les spectacles et cette journée dédiée à lui. A ajouter à cela, c’est un moment de détente, d’échanges, de divertissement et de collaboration entre les slameurs. < La journée internationale du slam est faite pour valoriser non seulement le slam mais, aussi les slameurs que nous sommes. Elle nous donne plus de visibilité en nous vendant très chers auprès de notre public>; a signalé KC la Slameuse.

Le rôle du slam dans le Mali Kura

Selon les slameurs, dans le Mali Kura, le slam doit être un instrument de recherche de paix tant perdue, cette paix qui se trouve aujourd’hui piétinée par les ennemis de la nation. En plus de la quête de la paix, le slam doit porter sa voix, son aide à la réussite parfaite des élections législatives et présidentielles qui s’annoncent très bientôt. <Pour la recherche de la paix, le Slam est un axe important. Il véhicule des messages qui sont bien appréciés, il se doit de se saisir de la problématique et la traiter de fond en comble en apaisant les cœurs, en éteignant les conflits par la subtilité du message. Ce message doit concerner toutes les couches sociales, des décideurs aux gouvernés en passant par les groupes identifiés comme ayant des revendications dont la satisfaction aboutirait à la paix. Aussi, les élections étant généralement sources de tensions à répercussions sur la cohésion, elles sont très importantes pour tout citoyen. Le Slameur étant un vecteur de message peut ici, inciter les populations à voter pour de vrai. Les slameurs doivent aussi participer à l’éveil de conscience des populations en leur incitant de ne pas vendre leurs cartes d’électeurs>; a renchéri Sory Diakité alias Saccharose Buccal Agréable.

Coronavirus ou pas, certains slameurs ont décidé d’immortaliser cette journée autrement. Ils ont organisé des spectacles en ligne durant lesquels plusieurs slameurs ont déclamés des textes abordant plusieurs thématiques.

Adama SANOGO

@Afribone