Partager

Presse_koulikoro1.jpg

Les deux événements phares ont été l’inauguration de la station régionale de l’Office de radio diffusion télévision à Koulikoro et la pose de la première pierre de la nouvelle Maison de la presse à Bamako.

Les deux événements phares ont été l’inauguration de la station régionale de l’Office de radio diffusion télévision à Koulikoro et la pose de la première pierre de la nouvelle Maison de la presse à Bamako. Tous les deux événements étaient placés sous la présidence du chef de l’État, Amadou Toumani Touré.

A Koulikoro, c’était véritablement la fête. A événement exceptionnel, mobilisation exceptionnelle. Pour accueillir leur station de l’ORTM, les habitants de la ville sont sortis nombreux. Malgré le soleil de plomb qui irradiait la ville dès les premières heures de la journée.
Quand le président de la République arrivait sur place, le site était noire de monde.

L’événement qui était retransmis en direct sur les antennes de l’ORTM a enregistré la présence du Premier ministre, Modibo Sidibé et de plusieurs autres membres du gouvernement dont le ministre de la Communication et des Nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flantié Diallo et son prédécesseur à la tête du département, Gaoussou Drabo. Un bel exemple pour rappeler la continuité de l’État.

D’abord les explications techniques sur la station régionale. Installée sur la colline de Plateau III à quelques kilomètres du centre-ville, elle a été construite par l’entreprise espagnole BTESA dont la qualité de l’expertise est reconnue à travers le monde.

La radio TV-FM de l’ORTM que le président Amadou Toumani Touré a inaugurée samedi est dotée d’une cabine de diffusion et d’un studio de production, numérisés avec système de diffusion automatique et en continu. L’antenne de la station est supportée par un pylône de 150 m, grâce auquel la zone de réception s’étend confortablement sur plus de 80 km et même plus loin dans certaines directions.

La station contiguë au lycée Dioba Diarra, dispose également d’un transformateur de 100 KVA, d’un groupe électrogène de la même puissance et d’un système de climatisation centralisé des studios. Le tout aura coûté à l’État plus de 745 millions Fcfa.

Le ministre de la Communication des Nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flantié Diallo a indiqué que l’inauguration de la station régionale de Koulikoro et bientôt celle de Gao et Tombouctou témoignent d’une politique volontariste de la part du gouvernement, de consolider et d’approfondir la décentralisation en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations.
Dans son intervention, le ministre a aussi mis l’accent sur les missions assignées aux stations régionales de la télévision et de la radio nationales.

Et celle de Koulikoro comme les autres va fonctionner conformément à ces missions : promotion du développement socio-économique et culturel, raffermissement de la culture démocratique et de la citoyenneté, promotion de la diversité culturelle en contribuant ainsi à l’unité nationale, consolidation de la paix sociale.

« La station régionale de Koulikoro sera avant tout une station de proximité tant dans son contenu que dans son aire de couverture géographique. Elle devra donc en priorité prendre en charge les grands sujets qui intéressant la population : agriculture, élevage, pêche, exploitation de sable« , a-t-elle souligné.

L’une des meilleurs télévision d’Afrique:

Après avoir coupé le ruban symbolisant l’inauguration officielle de la station, le président de la République a visité les studios. Et c’est dans le studio de diffusion que le chef de l’État a accordé une interview en français et en langue nationale bamanan à nos confrères de l’ORTM.

Au cours de cet entretien, le président Touré s’est dit « fier » de la réalisation. En effet, la nouvelle station est dotée de technologies de pointe. Il a fait part de sa satisfaction par rapport à la compétence et au savoir-faire des agents de l’ORTM.

« On ne peut attendre d’une radio comme celle de Koulikoro bien équipée, que de former, sensibiliser, éduquer les populations sur leurs activités« , a dit le chef de l’État, avant de souligner l’importance de la radio et de la télévision dans la réussite du processus de décentralisation en cours dans notre pays.

Le président de la République a saisi l’occasion pour expliquer ses ambitions en faveur du monde de la presse et plus particulièrement de l’ORTM. « Je suis témoin de l’engouement que suscite l’arrivée du signal de la télévision nationale dans les pays d’Afrique et d’Europe.

Notre ambition est que l’Ortm puisse étendre sa bande TV en Asie et en Amérique », a indiqué le chef de l’État. En projet également, la couverture de tout le territoire national par la télévision nationale et la dotation de toutes les stations régionales en équipements numériques.

Tout en reconnaissant que la télévision nationale est l’une des meilleures du continent, Amadou Toumani Touré s’est réjoui de l’initiative du département de tutelle et de l’ORTM d’améliorer les conditions de vie et de travail des hommes et des femmes qui travaillent dans la boîte, et dont les compétences est indéniables. Cette initiative d’améliorer les conditions de vie des agents aura le soutien du gouvernement.

Dans son discours de bienvenue, le deuxième adjoint au maire de Koulikoro avait rendu un hommage appuyé au chef de l’État pour avoir initié nombre de réalisations dans la ville de Koulikoro, comme les logements sociaux, la nouvelle salle des spectacles, le bitumage de voies et maintenant la station régionale de l’ORTM.
La cérémonie a pris fin par une plantation d’arbres dans la cour de la station régionale de l’ORTM.

Envoyés spéciaux

M. KEÏTA

H. KOUYATÉ

05 Mai 2008