Partager

En vue d’étaler les différents axes d’évolution dans l’atteinte des OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) dont la date butoire est fixée à l’horizon 2015, le système des Nations Unies a célébré sa journée le 24 octobre à l’hôtel Laïco Amitié. Les travaux étaient dirigés par Moctar Ouane, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale.

La journée qui avait comme thème central <<les progrès vers l’atteinte des OMD à l’horizon 2015>>, a mis un accent particulier sur l’objectif relatif à la promotion du genre et à l’autonomisation des femmes du Mali.

Le coordinateur résident satisfait

Selon le coordonnateur résident des activités opérationnelles du système des Nations-Unies et représentant résident du PNUD au Mali Joseph Byll-Cataria, le partenariat et la mobilisation générale sont la condition sine qua non de l’atteinte des OMD. Il s’est réjoui que le gouvernement du Mali ait articulé sa stratégie de réduction de la pauvreté sur les OMD et élaboré un plan d’action décennal rigoureux et réaliste.

Le cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté couvrant la période 2007-2011 témoigne par ailleurs de la volonté du gouvernement d’accélérer le processus OMD, d’améliorer les conditions de vie de la population.

L’orientation de la conférence

Selon M. Cataria, la conférence vise à engager des échanges sur les points suivants: le bilan des OMD dans le Monde, les résultats du partenariat mondial pour la réalisation des OMD, les besoins de développement de l’Afrique, à travers l’analyse de l’état de mise en oeuvre des différents engagements pris lors de la 63ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies à laquelle le ministre Ouane avait participé en septembre dernier.

L’état de mise en oeuvre et le plan pour l’atteinte des OMD au Mali ainsi que l’initiative d’accélération des OMD dans les 166 communes les plus vulnérables du programme national de sécurité alimentaire seront également examinés.


La place des OMD dans le développement

M. Cataria, par la suite, a souligné que l’ambition de l’équipe pays du système des Nations Unies, en organisant la conférence, entend d’une part, inviter l’ensemble des participants à accorder le maximum d’attention aux questions qui seront traitées, afin que toutes les parties puissent se tenir pour mutuellement responsables de la réalisations des OMD.

D’autre part, initier ainsi un processus de dialogue qui devrait continuer de façon plus approfondie, pour ainsi contribuer à l’élaboration ou au renforcement de politiques socio-économiques visant le développement humain durable.

Pour Moctar Ouane, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, le gouvernement malien est engagé dans la mise en oeuvre des OMD, toute chose qui nécessite l’engagement constant des acteurs publics et privés. Il a poursuivi en demandant aux partenaires d’accompagner les autorités maliennes dans la mise en oeuvre des OMD.


Mamoutou DIALLO (Stagiaire)

30 Octobre 2008