Partager

Il s’agissait d’édifier les hommes de medias sur les modalités et les critères de fonctionnement de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie

Le Centre Awa Keita a abrité, mercredi 1er aout dernier, l’organisation de la 3ème édition de la rencontre initiée par « le Journalisme Citoyen Action pour la République (JCAR) » en collaboration avec la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM) autour du thème « une meilleure adhésion des populations à l’assurance maladie ».

Cette 3ème édition a réuni plus d’une trentaine de journalistes autour de ce thème d’actualité de la CANAM. A l’ouverture des travaux de cette journée d’échanges, le représentant du maire de la commune III du district de Bamako Issa Niambélé a d’abord souhaité la bienvenue aux participants à cette importante rencontre. La CANAM , a t-il expliqué, est aujourd’hui un acteur incontournable pour une meilleure sécurité sociale à travers des services de qualité. Il a aussi souligné que la presse à son tour représente le plus grand canal de sensibilisation et d’information pour la visibilité et l’adhésion des citoyens.

A son tour, Oumar Thièmoko Sangaré, représentant du directeur de la CANAM, a salué la bonne démarche des membres du JCAR qui s’impliquent quotidiennement à sensibiliser et véhiculer les messages de la CANAM auprès des populations maliennes. L’une des principales missions de la CANAM est de simplifier la vie de l’ensemble des populations à l’accès des soins de santé sur le territoire national a t-il souligné. Avant d’ajouter que leur structure reste disponible à toutes les personnes pour l’adhésion et la sensibilisation de ses différents services.

A l’entame de ses propos, le président du JCAR a rappelé le thème de la 3ème édition de la journée d’échanges entre son organisation et la CANAM à savoir « une meilleure adhésion des populations à l’assurance maladie ». Abderrahamane Alassane Maiga a émis le souhait que l’Etat accorde les moyens à la CANAM afin de créer une autre source de revenus plus satisfaisante. «  C’est là qu’on donnera l’exemple au monde que l’Afrique peut penser des politiques et assumer leurs applications », défend-t-il.

« Pour finir, nous renouvelons notre souhait, en droite ligne de notre objectif principal, le journalisme citoyen, de voir dans un avenir proche, l’assurance maladie prospérer à travers le continent africain », a conclu le président du JCAR.

AMTouré

06 Aout 2018