Partager

Une journée de solidarité vient d’être organisée en faveur des refugiés maliens à Ouagadougou. C’est une initiative du mouvement des femmes et des jeunes pour la reconstruction nationale présidé par Bouba Fané. Il s’agit de faire le point d’un appel à la solidarité et d’inciter d’autres donateurs à laisser parler leur cœur. Sur un besoin de 12 millions de dollars environ (6 milliards FCFA), seulement environ 12 millions FCFA ont été mobilisés. Des promesses enregistrées et surtout des attentes. L’Arabie Saoudite a annoncé une promesse de 100 millions de FCFA en vivres.

La journée de solidarité avec les réfugiés maliens au Burkina s’est déroulée, le 27 juin dernier, dans la salle de conférence du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Régionale à Ouagadougou en présence de plusieurs invités. L’objectif de cette journée est de venir en aide aux réfugiés maliens. C’est pourquoi, dans la salle on pouvait lire sur les banderoles : « Qu’auriez vous espéré a leur place ». D’où l’appel à la solidarité internationale pour le Mali.

La rencontre de Ouaga était placée sous le patronage du ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Régionale, Djibril Bassolet, et le parrainage de la première dame, Chantal Compaoré, représentée par la Députée Rosalie Bassolet. Une occasion de faire le point de l’appel et d’inciter d’autres bonnes volontés à faire un geste.

Des discours, des prestations du groupe musical des refugiés et de l’humoriste Maréchal Zongo étaient au menu de cette cérémonie. La coordinatrice de solidarité internationale pour le Mali au Burkina, Fatouma M’Barka Mint Hamoudy s’est réjouie de l’accueil dont elle et les autres membres de la délégation ont bénéficié à leur arrivée. Elle a ensuite exhorté les populations à continuer à les soutenir. Avant de souhaiter la paix afin que les refugiés retrouvent leur terre natale car, a-t-elle indiqué, « aujourd’hui plus qu’hier le Maliba a besoin de l’union de tous ses enfants ».

Prenant la parole, l’Ambassadeur du Mali Mamadou Traoré a plaidé pour les mêmes causes : un soutien aux refugiés et un retour de la paix au pays. Il a salué la mobilisation du jour avant de souligner toute sa reconnaissance au peuple burkinabé et au Président du Faso d’avoir accueilli les réfugiés maliens chez lui. Au nom de la Première Dame du Faso, marraine de la cérémonie, Rosalie Bassolet a souhaité la bienvenue chaleureuse à tous les invités. Elle a renouvelé sa disponibilité à toujours apporter sa modeste contribution pour soulager les souffrances des milliers de refugiés.

Au cours de cette cérémonie, près de 12 millions de FCFA ont été mobilisés grâce à la générosité exprimée par des bonnes volontés. L’Arabie Saoudite a annoncé un don en vivres d’une valeur de 100 millions de FCFA. Le Ministre Djibril Bassolet a apprécié à sa juste valeur ce geste.

Alou B. HAIDARA

04 Juillet 2013