Partager

La fédération malienne de l’Aïkido(Fma) a organisé la 13e édition de la journée de l’Aïkido, le samedi 8 décembre 2012 au pavillon des sports du stade omnisports Modibo Keita de Bamako.

En dépit de la situation difficile que vi notre pays, cette 13ème édition a enregistré la participation des pratiquants venus de toutes les régions en plus de ceux du district de Bamako, sauf la région de Tombouctou a manqué à l’appel. Cependant, en plus de la fédération malienne de l’Aïkido, on a noté la participation de plusieurs autres fédérations d’arts martiaux : il s’agit de la fédération malienne de Karaté, de Judo, de Kung-fu, Taekwondo. Il faut signaler qu’il n ya pas de combat en matière de l’Aïkido. ne fait pas de combat en tant que tel.

Selon Souleymane Diakité, président de la Fma, l’Aïkido est une discipline qui est plutôt destinée à réduire l’agression de l’adversaire à néant. Il a expliqué par ailleurs que malgré les difficultés rencontrées dans l’organisation, les partenaires se sont mobilisés. C’est la raison pour la quelle M. Diakité a profité de l’occasion pour les remercier. Pour donner un éclat particulier à la fête, on a assisté à des démonstrations illustrant des scènes d’anéantissement d’agression de la part des combattants. Le président de la Fma a souhaité un prompt rétablissement à Yaya Diarra et de Siaka Coulibaly qui sont actuellement malades.

En plus des présidents de Fédération de Karaté, judo, Kung-fu et Taekwondo, plusieurs personnalités y étaient présentes en l’occurrence, Maître Abdoul Wahab Traoré, Souleymane Diarra le représentant du Comité national olympique et sportif du Mali. En plus de l’Aïkido, on a enregistré les combats d’exhibition de plusieurs autres disciplines : entre autres, le Karaté, le Kung-fu et le Taekwondo qui ont émerveillé l’assistance.

Yacouba TANGARA

Le Prétoire du 13 Décembre 2012